Al Botola Elite « PRO » : 2ème Journée : DHJ-HUSA : 3-0 « Les buts sauvent la partie ! »

DHJ.MAS666

Par: Abdellatif Cherraf   cherraf

Il a fallu énormément de temps aux hommes de Talib  pour offrir au restreint public, estimé à quelques centaines de spectateurs, le plaisir d’exploser de joie suite aux buts réalisés  par la valse à trois temps provoquée par le doublé de Zakaria Hadrafet le but d’OualidAzaro …

En effet, le match ne démarra que suite au pénalty provoqué par l’opportuniste Azaro (69’) et queHadraf transforma à la (70’). Toute la première mi-temps et la moitié de la deuxième n’ont pas suffi aux 22 joueurs pour secouer les filets.  On dirait que ces derniers prenaient du plaisir à rater des occasions nettes de but ! Notamment les locaux qui perdaient constamment le nord en pleine surface de réparation. Que de tirs mal cadrés de Hadraf, Azaro, Colibaly voire Hadhoudi ! Et que de contres attaques mal menés par les Soussis ! Comme déjà dit, il a fallu 70 minutes de patience pour ne pas dire de souffrance à suivre un football plein de déchets et quasiment boiteux de belles actions collectives ! On sentait l’odeur du but car les Soussis comme les Doukkalis étaient à la quête d’une victoire pour éviter d’être distancer dans la course de la Botola. D’autant plus qu’ils ont raté leur départ lors de la première journée. L’envie, peut-être de gagner, faisait pression sur les joueurs voire les entraineurs dont celui du Hassania d’Agadir. Mister Skitioui qui a fait tout un show à l’arbitre, 3 minutes durant, suite au pénalty sifflé en faveur des Jdidis par Anouni ! Son cinéma n’a pas gommé le pénalty ! Il faut dire que les assistants de ce dernier ne lui ont pas facilité la tâche car il y avait des pénaltys du genre dans l’air durant la première période mais on n’a pas entendu leurs sifflements ! Enfin ne soyons pas plus arbitre que les arbitres car chacun interprète le règlement comme bon lui semble et revenons à ce centrage millimétré de Lagrou sur la tête de OualidAzaro qui a fait mouche (87’). Sonnés par ce coup de tête, les poulains de Skitioui, une minute après sont au tapis suite au chef d’œuvre de Hadraf. Un but personnel réussi d’une somptueuse frappe du pied gauche, nonobstant les quatre défenseurs qui l’entourait. Voilà ce que l’on appelle un grand joueur… à trois buts à rien, les carottes étaient cuites à la sauce doukkalie pour les Soussis qui ont été fragilisés par cette réaction négative de leur entraineur. Voilà tout.

Related posts

Leave a Comment