Al botola : 6ème Journée : DHJ – OCK :3 – 0 Le DHJ enfonce l’OCK

Par: Abdellatif Cherraf   cherraf

Motivés à bloc par leur belle série de victoires en Botola mais aussi en Coupe du Trône, les Doukkalis bien concentrés sur le match, entamèrent la confrontation à cent à l’heure face à des khouribguis en quête de points, car ils n’en comptent dans leur compteur que 3 !

Ce rythme de jeu convenait à merveille à la pointe de fer de lance du club doukkali, Oualid Azaro qui ouvrit le bal des buts dès la deuxième minute de la partie par un tir canon où Hilali Achraf n’y a vu que du feu…

Ce dernier se distingua par son arrêt du pénalty exécuté par le même Azaro (31’)… 

dhj-ock4

 Devant cette misère en points et sa place d’avant dernier au classement, l’OCK n’avait pas d’autres alternatives que de jouer l’attaque à outrance afin de récolter les points nécessaires pour s’éloigner  de la zone minée du bas du tableau.

Cette donne arrange les affaires technico-tactiques du DHJ dont les joueurs sont  excellents  dans les contre-attaques. C’est une vérité  connue par les fins connaisseuses du football jdidi. Notamment les entraineurs de la Botola dont Youssef Lamniri qui, dos au mur, a été obligé de jouer le tout pour le tout en plein fief doukkali, dans l’espoir  de glaner les trois points de la victoire et améliorer le classement de son équipe !

On peut dire qu’il a raison de le faire car l’OCK est capable du bon comme du pire. En ce moment ça cale quelque part mais les poulains de Lamrini n’ont pas démérité face au DHJ…

Que de fois ils ont loupé l’occasion de revenir sur le match. Précisément à la (14’et 18’) par Bengay, (68’) par Ougadi, (78’) par Najib Mouataoui et  par Tighzaoui qui a vu sa bicyclette heurter la transversale (87’) !

Et comme dirat l’autre,  quand on rate, on encaisse. N’est-ce pas mister Lamrini ?

dhj155

Voyant que l’OCK menaçait sérieusement la cage doukkali, Abderrahim Talib procéda aux trois changements : Mamado Niang par Ahaddad, Colibaly par Nahnah et Chaîba par Astati, un coaching qui a donné ses fruits : deux buts signés Nahnah (91’) et Ouattara (93’)…

Vraiment, le DHJ a surpris tous les présents et les téléspectateurs par ses deux concrétisations dans le temps additionnel !

Avec ce score amplement mérité de trois buts à rien, le DHJ enfonce l’OCK et se propulse vers le peloton de la tête où le WAC  donne le tempo sous la houlette de son nouveau coach Sébastien Lesabre.

Somme toute, ce fut un beau match où le jeu était ouvert et plaisant, les deux équipes ont gratifié les spectateurs d’un football de bonne facture au grand bonheur de leurs fans. Le bémol de ce rendez-vous, l’absence d’un large public ! Souhaitons ou plutôt faisant un ultime appel à tous les Doukkalis de venir remplir le stade Al-Abdi, lors du prochain match Retour de la Coupe du Trône : DHJ – OCS…

ça vaut vraiment le détour.

dhj-ock9

Related posts

Leave a Comment