Al-Botala : 27ème journée : DHJ : 0 WAC : 2 « PORTE’ PAR 15 MILLE SUPPORTERS, LE WAC ÉJECTE L’OCK DU FAUTEUIL DE LEADER A EL-JADIDA !

dhj 897

Par: Abdellatif Cherraf

Plus que jamais, le WAC et toutes ses composantes, à savoir ;  comité,  staffs  technique et médical, supporters d’ici et d’ailleurs, ainsi que le large public des rouges, veulent faire de cette saison footballistique la leur… La preuve irréfutable, le WAC n’a pas lâché le morceau ! Et ce, depuis la 3ème journée d’Al-Botola Elite  PRO  où il s’est installé sur le fauteuil du leader, à ce jour.

C’est la ligne droite et les widadis de Casablanca sont appelés à étaler tout leur savoir-faire footballistique pour arriver en champions sur la première marche du podium. Son staff doit gérer avec doigté  pour esquiver les futures pièges et qui auront pour noms : OCS, HUSA et  l ’OCK, pour accoster à bon port… Ex aequo avec l’OCK, vainqueur de l’IZK.

Vrai  que  le match DHJ-WAC  était beaucoup plus important pour les casablancais que  pour les jdidis ! Et   la pression a été très lourde sur les épaules  des  poulains de John Toshack que sur ceux de Mostafa Tarek.

Quoiqu’il y a pas mal de polémiques autour de l’écartement de Zouhair Laâroubi de la liste des convoqués du DHJ ! Il parait que le keeper du DHJ évite de s’aligner contre son futur club, puisque Laaroubi a signé au WAC ! Chose qu’a catégoriquement démenti  l’entraineur du DHJ ! Celui-ci a même rappelé que Zouhair était indisponible depuis plusieurs rencontres. Précisément  contre le KAC et le MAS…

Conscients de l’importance de l’enjeu du match (le titre de champion de la Botola ELITE « PRO »), les wydadis entamèrent la partie sur les chapeaux de roue en imposant un rythme endiablé que les jdidis ont su casser par des contres, mais sans jamais parvenir à inquiéter sérieusement Mohamed Aqid !

Par contre, les attaques bidaouis ont permis à l’ex-milieu du terrain Nekkach d’expédier un caviar à Fabrice Ondoma, qui d’une belle demi-volée foudroya Mohamadina (15’). Ce but fit exploser de joie les 15.000 supporters des rouges, aux anges.

Motivés par le fauteuil du leader et emportés par une immense vague rouge de supporters, les hommes de Toshack étaient à la hauteur de leur succès face au DHJ qui au fil de la partie et suite aux changements effectués, n’a pas pu revenir sur le score de un but à rien ! La rentrée des Lamine Diakiti, Abdellah Lahoua, Azzeddine Hissa, successivement à la place des Karl Max, Anouar Jayid, Zakaria Hadraf n’a rien apporté. Par contre ceux du WAC, les Réda Hajjouji, Jawad, Attouche Amine aux postes des Fabrice Ondoma, Wahid Karti, Rachid Housni ont permis de maintenir la machine rouge au bon régime et d’aller jusqu’au bout, en plantant le second but dans le temps additionnel (92’) suite à un effort personnel de Evona qui mit au vent Mohamadina et Mehdoufi pour pousser le cuir tranquillement au fond des filets doukkalis.

Suit une  indescriptible ambiance de fête dans un stade Al-Abdi plein à craquer et des supporters widadis, tout en rouge,  arborant de grands drapeaux, chantant leur WAC de toujours, surtout après le coup de sifflet final de l’arbitre.

Cinq cartons jaunes furent distribués aux jdidis : Karl Max, Anouar Jayid, Aguerdoum et deux à Abdelkader Kadi qui fut expulsé à la (73’) ! Pour  le WAC  un seul carton à Brahim Nekkache.

Avec ses 53 points, le WAC éjecte l’OCK de son fauteuil  de leader de la Botola ! Les prochains matches semblent plutôt faciles à négocier pour le WAC qui va recevoir  l’OCS puis rendre visite au HUSA , puis recevoir son dauphin l’OCK. Ce dernier,   sera appelé à venir  à bout du KAC à Kénitra,  du MAS at-home et enfin (peut-être, car beaucoup de choses peuvent changer d’ici là), le match décisif à Casablanca pour connaitre le champion du Maroc 2015.

Comme quoi le suspense risque de durer jusqu’à l’ultime journée du championnat ! Et c’est ce qui fait le charme de ce championnat .

 

Related posts

Leave a Comment