ABDALLAH LAROUI: ORIGINALITÉ DE L’APPROCHE OU HISTORIEN DE LA PENSÉE !

Par: M’hammed Beddari    beddari1

On a souligné dans un article précédent, que l’Histoire se range parmi les sciences de l’interprétation, car deux Historiens, possédant le même corpus documentaire, hormis les faits Historiques, ne peuvent arriver aux mêmes thèses, pour la simple raison que leurs approches diffèrent.

Aussi bien, dans un thème de recherche de nature économique, sociale ou culturelle, les Historiens ont pris l’habitude, de commencer par chercher les documents économiques, qu’ils utilisent comme substrat, susceptible d’élucider les autres domaines. Si cette démarche est valable en Europe occidentale en général, et en France en particulier, où les fonds documentaires de ce genre foisonnent d’un peu partout, elle ne peut mener, qu’à l’impasse dans un pays, comme le Maroc, où les documents économiques n’existent pas ou peu, surtout pour les périodes qui précèdent le 20ème siècle.

laroui2

Par contre, les fonds, à caractère religieux, hagiographiques ou jurisprudentiels, abondent. Ayant été parmi les premiers à avoir compris cet état de fait, Laroui s’est orienté vers ce genre d’ouvrages, pour réaliser l’excellente thèse de doctorat sur les origines sociales et culturelles du nationalisme Marocain, où il a montré tout son talent de grand Historien, et exhumer les éléments sociaux, à partir des ouvrages des grands Fakihs et Alims

Après avoir défini brièvement cette démarche et, au vu des différents ouvrages de Laroui, centrés sur la pensée et l’idéologie Arabe, peut- on alors répondre à la problématique du titre de l’article ?

La question reste ouverte

Titre de l’article? La question reste ouverte.

Related posts

Leave a Comment