A El Jadida: Ces nuisances sonores dues aux deux-roues débridées qui empoisonnent la vie.

 

 On assiste aujourd’hui à un phénomène qui s’amplifie de plus en plus . Il s’agit de cette pollution sonore patente qui tend à s’installer dans la durée au niveau du tissu urbain de nos villes, sans que les autorités compétentes bougent le petit doigt pour y mettre fin, et qui n’est autre que le fléau mécanique des motos trafiquées pour augmenter leur vitesse.

Les rues sont infestées de ces deux roues « nuisibles « qui font leur rodéo infernal. Leurs pétarades assourdissantes troublent la quiétude des gens, notamment pendant la sieste et durant la nuit, tombant ainsi sous le coup de trouble à la quiétude d’autrui et tapage nocturne.

Dans la hiérarchie des bruits gênants, les nuisances sonores générées par les deux roues à moteur sont le premier motif de plainte des citoyens et constituent un phénomène portant atteinte à la tranquillité d’un nombre élevé de personnes.

A El Jadida , les habitants sont exaspérés par ces nuisances sonores qui envahissent les  quartiers et qui se font récurrentes, surtout la nuit, à partir de 10 h 30, dans plusieurs quartiers de la ville, dont le quartier Tibari Haj Tahar, près du collège  El Moujahid El Ayachi, pour ne citer que celui-là . Chaque nuit le passage en groupe de ces jeunes avec leurs moto  tire les riverains de leur sommeil et cela dure jusqu’à des heures indues de la nuit. Ils circulent sans casque ni assurance, et sûrement sans permis, souvent en sens contraire, et se faufilent entre les véhicules, mettant ainsi en danger leur vie et celle des autres.

Jusqu’à quand cette nouvelle race de « délinquants » motorisés continuera-t-elle à se croire au dessus des lois et à jouir d’impunité ? .

 Malheureusement, le bruit, le tapage nocturne, les incivilités sont une constante chez nous où très souvent on ne respecte nullement autrui…

 Celui qui gagne est celui qui fait le plus de bruit..

Est-ce aussi difficile que cela de respecter les règles du bien vivre  ensemble en harmonie ?…

Khadija Benerhziel

Related posts

Leave a Comment