Azemmour entre traditions et modernité

Pour de nombreux marocains, la simple évocation de la ville séculaire d’Azemmour, renvoie illico, consciemment ou inconsciemment, aux marabouts de Mly Bouchaib Erreddad,Aicha Al Bahria, Sidi Ouaâdoud…tant les croyances aux pouvoirs miraculeux de ces saints, parmi une couche non négligeable de la population, restent encore fortes.

Mais Azemmour n’a pas enfanté que des créateurs de légendes autour des marabouts qui quadrillent cette charmante ville. Elle a aussi marqué de son empreinte la scène culturelle marocaine par ses grands artistes peintres, son Malhoune, son art de la broderie… et bien entendu, par tous ces azemmouris qui  ont marqué l’histoire de ce pays dans divers domaines.

Mais si on en parle aujourd’hui, c’est qu’au vu des investissements qui  y sont apportés et le nouveau souffle qui va y être insufflé, la petite ville séculaire d’Azemmour s’attend à une réelle métamorphose qui risque d’en faire l’une des destinations touristiques privilégiées du royaume.

Il faut dire que depuis la récente visite de Mhaidia, une partie du sable qui obstruait l’embouchure d’Oued Oum Errabiâ, a été dégagée en un temps record et l’eau salée de la mer, vient à nouveau caresser celle de la rivière,  au rythme des marées, comme au bon vieux temps. Et toujours dans le but d’accélérer la dépollution de cette rivière, un terme a été mis  au déversement des eaux usées non traitées. C’est donc une station d’épuration dont l’édification a dépassé les 50% et dont la fin des travaux est prévue pour fin septembre-début octobre), qui aura pour mission, le traitement des eaux usées d’Azemmour, , Sidi Ali Ben Hamdouche, al haouzia et les régions environnantes. Un projet qui s’étend sur 5 ha et nécessitera une enveloppe de 130 millions de dh dont 29 millions  seront assurés par le conseil de la région. Ce projet permettra de traiter, pas moins de 7500 m3 d’eaux usées par jour.

Le désenclavement de 50 ha de terrains autour de l’embouchure du Oued Oum Errabiâ, va offrir une opportunité en or aux investisseurs nationaux et internationaux, de créer autour de cette embouchure une véritable Marina, digne du plan Azur qui a vu naitre le Mazagan Beach Resort, le Pullman Golf Royal, le Parc D’Exposition Mohammed VI, le Zephyr…

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment