Les restaurants gastronomiques d’El-Jadida? Quels restaurants?


Naguère, ils étaient plus d’une dizaine: le TIT, le Relais, le Beauséjour, la Brise, le restaurant du port, le restaurant du Jorf Lasfar, le Marrakech, Khaima, le restaurant du camping, le Requin Bleu….Aujourd’hui, quand ils n’ont pas fermé leurs portes, ces  » restaurants » se sont transformés en de vulgaires bars, dans transgression manifeste des lois en vigueur.
Des touristes qui arrivent à El-Jadida pour la première fois, seront trés déçus, en poussant la porte de ce qu’ils croient être un restaurant, pour se retrouver des lieux infâmes où l’ambiance n’a aucun rapport avec ce qu’ils sont venus chercher.
Parce qu’un vrai restaurant est un lieu où on cherche à mettre la gastronomie à l’honneur : plats de qualité, accueil attentif, service soigné,cadre agréable et une cave honorable. Pour réussir ce tour de force, seuls les bons gestionnaires, ceux qui maîtrisent parfaitement le tact dans le contact, pour persévérer et aller jusqu’au bout.
Aujourd’hui, deux seuls restaurateurs méritent notre respect à El-Jadida: il s’agit de Nabil  » Bleu Heaven », après avoir géré magistralement et admirablement le »Requin Bleu » jusqu’à sa fermeture et Ôbbad …
À ces deux professionnels, est venu s’y greffer le restaurant « VIVO » dont le gérant assure trés bien depuis l’ouverture du restaurant, il y a quelques années.
Vrais que le gouvernement ne délivre plus de licences pour de nouveaux bars. Seuls les restaurants et les cabarets et les nights en jouissent encore. Ce qui poussent certains propriétaires à ouvrir des  » restaurants » vite transformés en de vulgaires bars, une fois les licences obtenus.
Autre avantage, si les bars sont sommés de fermer à 22h00, les restaurants ne ferment que deux heures plus tard et les cabarets- nights à 03h00.
Voilà pourquoi on trouve qu’au moments où pratiquement toutes les villes du royaume voient le nombre de leurs restaurants augmenter, à El-Jadida, ils régressent comme une peau de chagrin.
Est- ce si difficile aux autorités compétentes de tirer la sonnette d’alarme et de pousser les restaurateurs à offrir les services pour lesquels ils ont obtenu leurs licences, sous peine de voir leur lieux de débouchés scellés?
Demain, le Maroc organisera la coupe d’Afrique , puis la coupe du monde. Les touristes vont affluer des quatre coins de l’univers.

Related posts

Leave a Comment