Il était une fois, feu ssi Mohammed Boukri

Un petit échantillon de photos du DHJ, à travers des lustres et fes décennies et qui ont pour dénominateur commun, le travail colossal accompli dans l’ombre et par un seul homme: feu ssi Mohammed Boukri.
À lui tout seul, il était une Académie. En un clin d’oeil, il avait le don de dénicher chez le jeune joueur, le geste, la touche de balle…qui laissent entrevoir le grand futur joueur qu’une grande et prometteuse carrière attend.
Parler de ce géant dans la formation des jeunes, nous donne aussi l’occasion de parler de ses assistants, qu’il triait lui même sur le volet, comme feu Senjaoui, feu Mimid, feu Rihani et Hassan à qui on souhaite un prompt rétablissement.
Si l’ancien stade municipal porte aujourd’hui le nom de Mohammed Al Abdi. Et si celui du plateau porte celui d’Ahmed Lach’hab et ce, grâce à ssi Abdellatif Chiadmi ( ancien attaquant jdidi) qui s’est débattu comme un diable (sous le mandat de feu Arsalane) pour que la chose puisse se réaliser, aujourd’hui il est plus temps, de donner à l’école du DHJ celui de feu ssi Mohammed Boukri.انتهى الكلام
Abdellah Hanbali

Related posts

Leave a Comment