Y aura t-il un jour des justes pour oser dire assez ?

Depuis bientôt vingt ans, nous gaspillons des milliards à courir derrière un mirage nommé football ?
Nous y avons gaspillé des milliards pour si peu de rendement. Nous avons laissé sombrer dans les affres de l’oubli tous les autres sports collectifs : basketball, handball, volleyball, rugby, au profit du seul football.
Notre athlétisme vit sur les rares moments de gloire de quelques rares étoiles filantes.
La natation, le tennis ou le judo n’en parlons même pas.
Il n’y en a que pour le dieu football qui ne nous rend même pas le millième du millionnième de ce que les pouvoirs publics lui accordent si généreusement.
Quand donc nos décideurs finiront-ils de comprendre que tout commence à et par l’école. Le sport scolaire, ce mal aimé de nos pouvoirs publics qu’on traite par dessus la jambe est la base de tous les sports. Tant qu’on fera l’impasse sur cette vérité, nous irons de déconvenue en déconvenue.
Et si vous pensez que c’est juste de la surenchère argumentative, chiche : montrez-nous un seul de nos footballeurs qui soit issu du sport scolaire !

Related posts

Leave a Comment