El-Jadida à l’heure de l’Anarchie

« ن
.
Les citoyens ont ras le bol de tous ces dépassements et relâchements qu’ils constatent autour d’eux.
Ils ont ras le bol de toutes ces pollutions sonores,visuelles et olfactives ( chaque boucherie s’est transformée en restaurant -grill, pour ne citer que cet exemple).
Ils ont ras le bol de tous ces commerces où des : Boucheries côtoient des ateliers de mécanique ou de vente d’insecticides, et que des cafés ou snacks avoisinent des ateliers de menuiserie, de forgerons…le tout dans un flagrant désordre ou l’espace public est squatté et le manque d’hygiène et de bon goût sont rois.
À la base de cette Anarchie, toutes ces autorisations délivrées à des commerces qui ne répondent nullement aux critères exigés pour l’exercice d’un tel ou tel autre activité.
Car comment peut- on délivrer des autorisations à des forgerons, des matelassiers, des mécanicien, des électriciens automobiles, d’entreprises de lavage- autos… quand les locaux sont étroits et ne permettent nullement l’exercice de telles activités, sans squattage préalable des trottoirs ?
Et que dire du silence des autorités qui semblent se complaire devant ce que beaucoup n’hésitent plus à appeler le chaos.
Alors, « y a-t-il un pilote dans l’avion? »…pour ne pas dire un  » Mhaidia jdidi »…?
Abdellah Hanbali

Related posts

Leave a Comment