Azemmour : L’histoire peu connue de Mostapha Zemmouri ou Estebanico

Mostapha Zemmouri est né à Azemmour vers 1503 alors que la région était encore sous occupation portugaise.Connu sous beaucoup de surnoms, il était, pour certains, Stéphane le Noir, Esteban le Maure, Stéphane le Maure, Stéphane le Petit ou encore Estebanico. C’était un célèbre explorateur et interprète qui fut le premier marocain à avoir frôlé le sol du continent américain juste quelques années après son exploration par Christophe Colomb. Pourtant, peu de gens savent que cet explorateur originaire d’Azemmour, que les historiens qualifient de «maure», est marocain.Mostpaha Zemmouri, souvent surnommé Estebanico,…

Read More

La citerne Portugaise, un joyau architectural sous la menace du spectre de la décrépitude.

S’il y’a un lieu qu’il faut incontestablement évoquer en parlant d’El jadida, c’est bien la citerne portugaise. Véritable bijou architectural de style manuelin, c’est un endroit magique qui respire l’histoire et qui rappelle l’épopée de la ville et la convoitise dont elle faisait l’objet au temps où elle portait le nom de Mazagâo, quand portugais et marocains guerroyaient pour s’approprier sa rade qui constituait l’ancrage le plus sûr de la côte atlantique. Construite au XVI ème siècle, et ingénieusement implantée au milieu de la cité portugaise, dont elle a grandement…

Read More

EL JADIDA, LE LITTORAL ET L’AMI FOUAD LAROUI

Maintenant je comprends et j’apprécie beaucoup mieux le sens de votre réponse à ma question : “Quel est votre premier souvenir d’El Jadida ?”. Question que je vous avais posée, lors d’un lointain entretien, datant d’octobre 2013, en marge du festival International de poésie, tenu à El Jadida sous le thème “ Voix vives à El Jadida”.Votre réponse sentait beaucoup la nostalgie en me disant : “Presque tous mes souvenirs sont liés à la splendide plage d’El Jadida. Il faut savoir qu’à l’époque, on a vécu sans Internet, sans vidéo,…

Read More

El Jadida : Grave accident à cause des chaussées non réaménagées

Grave accident dont ont été victimes deux adolescentes à Hay Amal à leur sortie des cours de soutien. Elles étaient à bord d’une moto et l’état délabré de la chaussée a provoqué leur chute à cause d’une «fosse», disons-le, que la pauvre fille qui conduisait n’a pas pu distinguer en raison d’un mauvais éclairage de la rue. L’une des filles a été victime d’une grave blessure au niveau de la tête. Faut-il rappeler que l’entretien des voiries est une obligation incontournable, vu l’effet de l’usure et de l’érosion ? Difficile…

Read More