Un été sans « beignet chaud » à la plage d’El-Jadida.

Les autorités sanitaires ont entamé une campagne, sans merci, contre les « vendeurs ambulants » de beignets chauds, à la plage d’El-Jadida. Motif, nos « autorités sanitaires » trouvent que ces beignets sont préparés dans des habitats insalubres et donc très certainement aussi, dans des conditions hygiéniques qui laissent à désirer. Cependant, on aimerait bien savoir si toutes ces personnes qui vendent des crêpes marocaines, « beghrir », « meloui »…pain d’orge « mehrach »…voire « polo – skimo », « garmallo » (ces petits gâteaux à base de cacahuètes ou de noix de coco)…,dans la rue,  les  préparent dans de meilleurs conditions et sous le…

Read More

Chronique de Mustapha Jmahri : Robert Banessy, descendant des Calvaruso de Mazagan

Robert Banessy, né en 1934 à Mazagan-El Jadida, a mené une belle carrière à la banque en France avant sa retraite. Son grand-père Gaspare Calvaruso, d’origine italienne, a émigré de Tunisie vers le Maroc et a ouvert une ébénisterie à El Jadida près du marché central. A notre demande, Robert Banessy a bien voulu nous raconter la petite histoire de sa famille à El Jadida, d’où ce texte élaboré en commun. D’origine sicilienne, mon grand père Gaspare Calvaruso est arrivé à Mazagan vers 1925, quittant la Tunisie où il avait…

Read More

El-Jadida :un subsaharien cambriole une villa à Hay Assalam et s’empare de 40 millions de centimes et d’autres biens

La présence de certains subsahariens à El-Jadida, comme dans les quatre coins du royaume, représente un danger réel pour la société et une négligence grave de la part des autorités de ce pays. Pourquoi ? Eh bien, parce que quand des individus traversent la frontière clandestinement et  commencent à vivre parmi nous, sans que les autorités de ce pays aient la moindre information sur leur identité, leur domiciliation…le jour où un délit est commis et qu’un clandestin y est mêlé, pour les enquêteurs,  cette personne n’existe pas…c’est un fantôme. Et c’est…

Read More