Un dimanche, entre Sidi Bouzid et Moulay Abdellah.

C’est certain, les familles étouffent. Grands et petits en ont ras le bol de leur train-train quotidien, partagé entre le travail ou l’école, pour s’empresser, une fois la  » corvée » terminée, à retourner s’enfermer chez eux, à l’instar du reste des marocains, confinement oblige. Pour cette première journée des vacances scolaires, on a l’impression que toutes les familles jdidies( surtout celles avec des enfants en bas âge) éprouvent ce besoin pressant de sortir respirer de l’air frais et se détendre. Elles se sont, comme données rendez- vous sur cette plaine,…

Read More