Pourquoi Bencheikha persisite à rester au Difaâ en dépit de sa médiocre saison ?

Lorsque, sous la direction d’Abdelhak Bencheikha, le Difaâ Hassani d’El Jadida a remporté la Coupe du Trône de football saison 2012-13 en battant le Raja de Casablanca (RCA), tenant du titre, par 5 à 4 aux tirs au but,  au complexe sportif prince Moulay Abdellah à Rabat, la ville d’El-Jadida et à sa tête, son gouverneur Mouâd Jamiî, était prête à « casser sa tirelire » pour faire « tous les sacrifices » et « toutes les concessions » pour garder ce « gourou », dit la Général, à sa tête. Pourtant, le Difaâ avait l’une des meilleurs…

Read More

MAZAGAN BEACH & GOLF RESORT DESSINE SON OFFRE GASTRONOMIQUE…Ouverture d’un nouveau concept sur la plage : Mouja by Moha

 Afin d’étoffer l’offre culinaire et l’enrichir davantage de saveurs, Mazagan Beach & Golf Resort accueille un nouveau concept de restauration en partenariat avec Moha Fedal « Chef Moha » : Mouja by Moha. Le Resort est honoré de ce partenariat dont la vision et l’innovation sont alignées à la nouvelle philosophie culinaire du Resort. En début de cette saison estivale, Mazagan Beach & Golf Resort dévoile une offre culinaire exclusive plus que jamais en phase avec sa clientèle et le positionnement qu’il a acquis et établi depuis son ouverture en…

Read More

El Jadida : Chronique de M’hamed Bencherki

Dans le désordre El Jadida fût portugaise, amazigh, Deauville, Al mardouma , Mazagao, phénicienne et arabe. Capitale de la plaine Doukkali, grenier du Maroc, ville des lumières (ampoules), de la sardine et de la citrouille. Capitale aussi de la nostalgie. D’aucun des heureux élus qui ont connu son heure de gloire vous contera ses merveilleux parcs, son théâtre prolifique, ses hommes qui étaient des hommes, ses femmes libérées… Le regard vague, le verbe amer, les âmes en peine pleurent à l’unisson sur les vestiges des murs et des êtres qui…

Read More

Les cafards sont entrain d’envahir El-Jadida

C’est à peine dé-confinés que  les jdidis sont appelés, une fois encore, à  faire face à un « virus» d’un autre ordre : les cafards. Ces derniers sont tellement en surnombre aujourd’hui, qu’ils représentent, en plus d’un problème d’ordre hygiénique,  un autre, en rapport avec la  quiétude des habitants et leur bien-être. Des cafards, confinement oblige, qui sont devenus  tellement allègres dans les espaces envahis, qu’ils ne se contentent plus, comme leurs congénères,  de se faufiler par terre, mais semblent avoir un faible pour « les vols long-courriers », et…

Read More

El Jadida, une ville qui ne cesse de nous…choquer

On dit qu’une « Une ville qui ne parviendrait jamais à nous séduire, en nous jetant ne serait-ce qu’un clin d’œil serait une ville triste. »  Une ville doit être belle, sous peine de choquer et de décevoir.  Si elle ne l’est pas, il faut la rendre telle. Si elle était belle, il faut continuer à l’embellir…  El Jadida fut belle, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même…  Non seulement « on » a détruit tous les atouts dont elle se targuait, ( ce « on » comprend aussi bien les habitants que les autorités locales ,…

Read More