14 plats marocains faciles à faire pour bien manger pendant l’hiver

 

A chaque saison, ses petits plats. Pour vous régalez durant l’hiver, piochez parmi ces recettes marocaines faciles et pas chères à préparer au quotidien.

Réputée pour être calorique, la cuisine d’hiver sait se faire plus light, avec des recettes minceur et des potages d’hiver tout en légèreté. Les salades d’hiver, à base de patates, de carotte et autres légumes de saison se préparent en un rien de temps et régalent toute la tablée. Réalisez de délicieux tajines, soupes et petits plats. Inspirez-vous vous parmi ces recettes rapides pour profiter au mieux des fruits et légume de saison. Et n’oubliez pas surtout pas de vous régaler pendant tout l’hiver !

1- Haricots blancs à la marocaine

 hari

Haricots blancs à la marocaine “Loubia” ou haricots blancs est l’un des célèbres plats hivernaux marocains. Il faut savoir que les légumes secs (haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches, etc.) apportent d’autres fibres que les légumes, encore des minéraux et participent surtout à allonger la satiété. Quand il fait froid et que l’énergie dépensée est plus importante pour maintenir la température corporelle notamment, ces aliments riches en glucides à index glycémique bas sont très intéressants.

Ingrédients (pour 6 personnes) :- 250g de haricots blancs trempés dans l’eau depuis la veille.
– 1 tomate
– trois gousses d’ail
– une cuillère à soupe de concentré de tomate
– Un oignon
– 2 piments (au choix).
– une cuillère à café de safra,
– une cuillère à soupe de poivre
– une cuillère à soupe de sel
– une cuillère à soupe de persil haché
– 1 demi verre d’huile d’olive.
– 1 demi verre d’huile végétale.
– eau.
Préparation de la recette :
lavez les haricots trempés dans l’eau depuis la veille, mettez les en premier dans une cocotte. ajoutez l’oignon haché finement, la tomate passée dans le presse purée
, le concentré de tomate, les gousses d’ail hachées finement, les épices (sel, poivre, safran) et le persil haché. découpez les piments en petites rondelles et répartissez les dans la cocotte. mettez finalement l’huile d’olive et suffisamment d’eau pour couvrir à peine les haricots.
surveillez ensuite votre cocotte, le temps de cuisson peut varier, ce serait aussi l’occasion de rajouter du sel s’il n’y a pas assez.

2- Caviar d’aubergines à la marocaine (Zaâlouk)

zaalouk

Ingrédients:

Sauce des 6 tomates

1 cuillère à sel de concentré de tomate
4/5 gousses d’ail écrasés
1 petit bouquet de persil et coriandre ciselé
2 cuillère à sel d’huile d’olive/ un peu d’huile de table
sel
paprika
cumin

Préparation:

Emballer les aubergines dans du papier aluminium et les mettre dans le four à 200° pendant 20 à 30 mn
quand les aubergines ont tiédi , enlever la peau
faire chauffer l’huile et ajouter de l’ail, les aubergines, sel, paprika, piment et cumin et enfin le persil et coriandre+ la sauce tomate/tomate concentré

 3- Les boulettes de sardines

 cuisine013

 Les boulettes de sardines, est un plat célèbre de la cuisine marocaine, spécialement dans les villes côtières. On peut le préparer avec de la sauce tomate relevée, pour ceux qui aiment les plats épicés, on peut rajouter de la harissa…

Ingrédients:Pour les boulettes:500 g de sardines
2 gousses d’ail
1 petite botte de persil
1/2 botte de coriandre
40 g de riz
1 c.s d’huile d’olive
Du sel
1/2 c.c de poivre
1/2 c.c de cumin
1/2 c.c de paprikaPour la sauce:2 gousses d’ail
3 tomates mûres
1 c.s de concentré de tomate
1 pincée de poivre
3 c.s d’huile d’olive
1/2 verre d’eau
Du Hrissa ou piment fort si vous aimez le piquant
1 oignon
2 pomme de terre coupée en rondelle
 4- La soupe de Lentille:
lentilles

  Les lentilles cuisinées à la marocaine sont un plat bien réconfortant en période d’hiver. Au Maroc c’est un plat très populaire à la portée de toutes les bourses, chaque famille à sa propre recette de lentilles, qui diffère d’une région à l’autre.

La recette :

  • 250g de lentille vertes du Puy
  • 2 carottes
  • 1 petite boite de concentré de tomates
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 pointe de piment de Cayenne
  • 1 pointe de cannelle
  • sel et poivre
  • 1 cuillère à soupe de persil haché

Épluchez l’oignon et les carottes, lavez-les et coupez-les en dés. Pelez la gousse d’ail, dégermez-la et ciselez-la. Rincez les lentilles et égouttez-les.

Versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse. Faites y revenir les oignons ciselés quelques minutes. Ajoutez ensuite le concentré de tomates, l’ail, les épices (excepté le sel et le poivre) et les lentilles. Mélangez.  Ajoutez ensuite les dés de carottes puis mouillez avec environ 750ml d’eau et laissez cuire entre 30 et 40 minutes. Rajouter de l’eau en fin de cuisson si besoin (ça dépend de vos lentilles, de la force du gaz, du diamètre de votre plat…

Servez bien chaud saupoudré de persil haché.

5- La Chorba aux légumes, une variante parmi les soupes marocaines

chorba

 L’hiver est la période de préparation de soupes par excellence, il n’y a pas mieux qu’une soupe pour finir une bonne journée de travail, réconfortante et légère. Il faut savoir que les plats contenant beaucoup d’eau comme les soupes et les bouillons participent activement à l’hydratation, en plus de l’eau (1,5 l/jour). Parmi les innombrables variétés de soupe qu’on peu préparer durant ce mois pour varier les goûts, il y a cette chorba. Des petits dés de légumes, des petits morceaux de viande, avec un peu de vermicelle rien de plus simple et aussi savoureux !

Ingrédients pour 6 personnes

– 200 g de mouton

– 2 tomates
– 2 oignons
– 1 pincée de safran
– 50 g de lentilles
– 50 g de pois chiches
– 50 g de riz
– 1 petit bouquet de coriandre
– 1 petit bouquet de persil
– sel
– poivre

Préparation

– Mettre les pois chiches à tremper la veille dans l’eau froide.
– Découper la viande de mouton en petits morceaux et la mettre dans une marmite. Couvrir d’eau froide (environ deux litres).
– Porter à ébullition
– Ajouter les pois chiches, les lentilles, le safran, le sel et le poivre et laisser mijoter une heure à petits bouillons.
– Au bout d’une heure, ajouter la coriandre et le persil haché, le riz, les oignons émincés et les tomates coupées en dés.
– Laisser cuire pendant une heure.
– Servir chaud.

6- Soupe de pois cassés, la bissara

 bissara

Voici un plat marocain qui se sert en hiver ou les jours de grand froid. La touche de cumin, l’huile d’olive apportent un cachet tout particulier. Traditionnellement il se sert avec du pain sec des jours précédents.

Ingrédients :
 500g pois cassés
5 c.c de cumin
4 gousses d’ail
Sel, poivre, paprika
Huile d’olive (env. 7 c.s pour la cuisson)

Préparation :

1). Plongez les pois cassés dans de l’eau fraîche toute une nuit.

2). Dans un fait-tout, mettre l’huile d’olive, l’ail, ainsi que les épices. Ajoutez a cela les pois cassés puis recouvrez le tout d’eau. Couvrir et laisser cuire pendant env.30 à 45 mns. (vous remarquerez qu’ils deviendront ramollis et s’écraseront tout seuls).Toujours sur feu doux.

3). N’ayez pas peur de les laisser ramollir tranquillement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus du tout de grumeaux (pas cool car ça fait mal à l’estomac).
Pour un gain de temps, utilisez un mixeur pour éliminer l’intégralité des grumeaux) Elle ne doit être ni trop liquide ni trop épaisse… n’hésitez pas a la remettre sur feu doux pour l’épaissir. ( à moins que vous désiriez la consommer sous forme de soupe).

 7- “Maâkouda”, galettes de pomme de terre

 galette

A base de pomme de terre, la Maâkouda se déguste aussi bien chaude que froide, elle est presque incontournable durant la période de Ramadan sur les Tables Marocaines, Algériennes et Tunisiennes avec quelques différences. Au Maroc, elle fait partie des plats qu’offre la cuisine de rue, en entrée, en sandwich seule ou avec du thon, des sardines grillées, de la Kefta ou des saucisses (merguez). On la parfume avec du persil plat, de l’ail, une pointe de curcuma ou de safran sans oublier l’œuf qui permet de lier. On la passe ensuite dans de la farine puis dans la friture pour une cuisson dorée.

 

 8- La harira, la soupe marocaine par excellence

 harira

La Harira marocaine est un plat originaire de la ville de Fès que les marocains préparent surtout pendant le mois de ramadan mais aussi pendant l’hiver. Il faut dire qu’elle est très savoureuse et riche en légumes secs lentilles, riz, vermicelles. Avec cette soupe marocaine on est certain de tenir durant toute la journée.

Ingredients
  • – 250g de viande d’agneau
  • – 250g de pois chiche trempés la veille (des pois chiche en conserve pour moi)
  • – 1 gros oignon
  • -1 cuillère à soupe de smen (l’huile végétale pour moi + 1 cuillère à soupe de margarine)
  • – 100g de lentilles
  • – 1 bouquet de coriandre (50g à peu près)
  • – 1 bouquet de persil (50g à peu près)
  • – 1 branche de céleri
  • – 300g de tomates bien juteuses ou 4 grosses tomates
  • – 150g de concentré de tomate
  • – 50g de farine
  • -1 cuillère à café de gingembre
  • – 1 cuillère à café de cannelle
  • – 1 cube de volaille
  • – sel, poivre noir au goût
  • – une pincée de safran (curcuma pour moi)
  • – 50g de riz
  • – 100g de pate langues d’oiseaux (1 poignée de vermicelles pour moi )
 Instructions
  1. Hacher l’oignons, le persil, la coriandre et le cèleri et mixer les tomates (j’utilise des tomates en conserve Sinon monder les tomates fraiches et ôter la peau).
  2. Dans une marmite, faire revenir la viande en petits dés, ajouter les oignons, le persil, coriandre et cèleri et laisser suer quelques minutes.
  3. Ajouter les épices (sel, poivre, gingembre, safran(curcuma pour moi), cannelle), ainsi que le cube de volaille, faire revenir. Ajouter les pois chiche trempées la veille mais si en conserve les ajouter en fin de cuisson.
  4. Verser 2L d’eau, laisser cuire 30 min.
  5. Ajouter les lentilles et les tomates mixées, et laisser cuire à couvert pendant 20 min.
  6. Délayer la farine dans un bol d’eau, et faire de même pour le concentré de tomate, verser le mélanger dans la marmite tout en remuant durant 10min. Ajouter le riz et les vermicelles en pluie. Laisser cuire 15 min à découvert en remuant régulièrement ou jusqu’a ce que le riz et les vermicelles cuisent.

  9- Omelette au Khliî (viande séchée) 

pla8

 Cette spécialité de l’Afrique du nord est très ancienne et persiste encore dans le patrimoine culinaire Marocain. La plupart des foyers prépare le Khliî à l’occasion de la fête du mouton, d’un mariage et dès qu’un animal est abattu à une occasion particulière. Le Khliî est consommé généralement dans une omelette au petit-déjeuner, avec simplement des œufs et parfois des oignons et des tomates. Il rentre également dans la préparation de plats divers comme les lentilles (petits salés), les haricots blancs (cassoulet), les pois-chiche, dans le couscous ou dans les soupes ainsi que les feuilletés farcis.

Assaisonnement ou marinade :
Proportion pour 20 kg de viande de boeuf
1kg 150 g de sel de cuisine
750 g de graine de coriande moulues (Kasbour yabs)
150 g de cumin moulu
250 g d’ail pilé
1/2 verre à eau de vinaigre
1 verre à eau d’huile d’olive
1 cuillère à soupe bien remplie de carvis pilé (karouiya)

PREPARATION ET SECHAGE :
Faire découper par le boucher les 20 kg de viande en lanières très longues ayant la forme d’une grosse corde de 3 ou 4 cm de diamètre, laver ces lanières et laisser égouter. Mélanger la marinade préparée à l’avance et une fois la viande égoutée, bien mélanger le tout dans une grande bassine. Laisser mariner toute une nuit. Le lendemain matin, remuer de nouveau ce mélange afin que tous les morceaux soient uniformément imprégnés de marinade. Le soir, vers 18h, mettre à secher ces lanières de viande sur les fils d’étendage. Laisser sécher pendant deux jours sans les enlever le soir, et à partir du 3ème jour, pendant 5 jours, les étendre le matin et les retirer le soir.
Le khlii doit être préparé en été quand le soleil est bien chaud afin qu’il sèche convenablement.
Pour vérifier qu’il est bien sec, en couper un morceau avec un couteau, l’intérieur ne doit plus être moelleux et en le pressant avec le doigt, il ne doit plus ressortir une seule goute d’eau.

CUISSON APRES SECHAGE
Nettoyer et couper 4 kg de graisse de boeuf en petits morceaux. Rincer et égoutter. Mettre dans une grosse marmite 8 litres d’eau, laisser bouillir et y jeter la graisse. Couvrir. Laisser frémir pendant une dizaine de minutes, et ajouter 7 litres d’huile de table, 1 litre d’huile d’olive, la viande séchée et le restant de la marinade réduite en poudre une fois sèche.
Couvrir la marmite jusqu’à ébulition, puis retirer le couvercle et laisser cuire à grand feu pendant une demi heure, puis à feu modéré jusqu’à évaporation complète de toute eau.
la viande ne baigne plus alors que dans son huile. Prendre soin de remuer très souvent en cours de cuisson à l’aide d’une très grosse cuillère de bois, tout en raclant le fond afin qu’il n’attache pas. Lorsque l’évaporation de l’eau est complète, vérifier la cuisson du khlii, en détachant un morceau avec les doigts. Arroser de nouveau avec un demi litre d’eau (ceci afin d’attendrir la viande)
Laisser cette eau s’évaporer et retirer du feu.
Pour vérifier s’il n’y a plus d’eau, jeter sur le feu une cuillerée de graisse prise au fond de la marmite. La flamme doit s’élever.
Si la viande est cuite avant l’évaporation de l’eau, la retirer et laisser réduire.
Une fois le khlii cuit, retirer la marmite du feu, verser la graisse dans une jarre, retirer les morceaux de viande à l’aide d’une broche et les placer dans la gasâa.
Laisser refroidir. Une fois le tout refroidi, placer la viande dans les bocaux, couvrir de graisse encore liquide, laisser pendant quelques heures découvert, puis fermer hermétiquement les bocaux.

AGRISSE :

Au fond de la marmite, il reste les débris de viande et le restant de chermoula que l’on nomme agrisse, remettre sur le feu pour bien s’assurer qu’il n’y a plus d’eau, puis après quelques minute, retirer du feu et laisser refroidir. Conserver dans un bocal pour la préparation des crêpes marocaines ” rghaîf dedel ferranne”.

10- Pourpier à la marocaine aux olives et citron confit

 pla9

 Cette salade de pourpier (ou rejla) fait partie des spécialités incontournables de la cuisine marocaine que l’on peut déguster chaude, tiède ou froide. Le pourpier a plusieurs vertus, il est laxatif, diurétique, dépuratif. Il régule le transit et contient plein de vitamines dont la B et la A, sans oublier une forte teneur en fer.

Ingrédients:

1 kg de pourpier
4 gousses d’ail pilé
1 bouquet de persil plat émincé
1/2 citron confit coupé en fines lamelle (+ pour la présentation)
Une bonne poignée d’olives vertes dénoyautées
1 c. à café de paprika doux
1 c. à café de gingembre moulu
1 . à café de curcuma
1/2 c. à café de cumin moulu
Sel, poivre noir moulu
6 c. à soupe d’huile d’olive

Préparation:
Laver le pourpier à plusieurs reprises
Émincer les feuilles ainsi que les tiges puis placer dans une grande casserole d’eau salée et porter à ébullition.
Laisser cuire 12 20 min jusqu’à ce qu’il soit bien cuit et tendre.
Dans une marmite,disposer le reste d’ingrédients et faire revenir 2 min sans coloration
Ajouter le pourpier égouttée et mélanger, faire mijoter 10 min
Servir joliment avec les olives et le citron confit, arroser d’huile d’olive.

11- Fèves à la Marocaine : cuisson vapeur au cumin et citron confit

 feves-a-la-marocaine

 Les fèves sont très présentes dans la cuisine du Maroc, sèches ou fraîches, elles sont appréciées dans différentes recettes : en complément de légumes dans un couscous, en tajine, en salade, en velouté ou soupe… tant de variantes pour tous les budgets et tous les événements de la vie.

Ingrédients / pour 4 personnes

  • 500 g de fèves fraîches
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 cuillères à soupe de coriandre hachée
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à café de paprika
  • 2 cuillères à café de cumin,sel,poivre
  • 240 ml d’eau
  • Préparation:
  • Décortiquer la moitié des fèves et ne garder que les fèves (les graines).
  • Ôter les extrémités de l’autre moitié et retirer le fil qui se trouve sur les côtés. Couper les gousses en deux.
  • Disposer dans le cuit vapeur avec les deux gousses d’ail et faire cuire 30 min. Les fèves commencent à noircir.

    Dans une poêle, faire chauffer un généreux filet d’huile d’olive, y faire chauffer le cumin, le paprika doux et le paprika fort, le citron confit.
    Ajouter les fèves et les gousses d’ail, écraser légèrement à l’aide d’une cuillère en bois. 
    Laisser saisir 10 min en mélangeant pour bien faire imprégner le saveurs. Saler et arroser d’huile d’olive.
    Déguster tiède ou froid.

  12- La seffa, cheveux d’ange

 seffa

Seffa est un plat marocain, servi généralement dans les grandes occasions entre le plat principal à base de viande et le dessert. C’est du vermicelle très fin, cuit à la vapeur et parfumé à la cannelle, en y ajoute du sucre selon le goût ainsi que des fruits secs (raisins sec, amandes, dattes…). C’est un délice !

 

13- Tajine aux pruneaux 

tajine.pruneaux

Un plat convivial de la cuisine marocaine traditionnelle, Ce tajine se prépare aussi avec des abricots secs avec des noix, ou amandes. Si vous aimez le sucré salé, ce plat est un régal ! A notre que les fruits secs sont riches en acides gras et en minéraux, ils se consomment très souvent l’hiver et servent non seulement de coupe-faim mais réchauffent l’organisme en lui apportant des nutriments essentiels.

Ingrédients (pour 6 personnes) :- 500 g de pruneaux
– du thé chaud
– 500 g oignons
– huile d’olive
– 1,5 kg d’épaule d’agneau coupée en morceaux
– 2 gousses d’ail
– 1/2 cuillère à café de cannelle
– 1/2 cuillère à café de gingembre
– 1 dosette de safran
– quelques grains de coriandre écrasés
– 100 g amandes émondées
– 3 cuillères à soupe de miel

Préparation de la recette :

Faites tremper les 500 g pruneaux dans du thé chaud. Faites revenir les oignons émincés dans l’huile d’olive. Quand ils sont dorés, retirez-les et remplacez-les par la viande.
Lorsque les morceaux sont bien dorés, mettez-les dans une cocotte avec les oignons. Salez et poivrez. Ajoutez l’ail écrasé, la cannelle, le gingembre, la safran et les grains de coriandre.
Couvrez d’eau et faites cuire 1 heure à feu doux.
Ajoutez ensuite les pruneaux égouttés, puis poursuivez la cuisson 20 min à couvert.
Faites revenir les amandes dans un peu de beurre chaud. Egouttez-les puis ajoutez-les à la viande avec le miel.

Laissez cuire encore 5 min sans couvrir.
Servez accompagné de semoule de couscous

14- Poisson au four à la marocaine 

poisson55

Maintenant que les températures ont baissé, vous pouvez allumer votre four pour tester cette recette. Avec du poisson au four, façon marocaine, plein de légumes, de soleil, d’herbes fraîches …… Un vrai délice.

Ingrédients (4 personnes):

1 beau poisson(loup,daurade,pageot…)1Kg de pommes de terre fermes épluchées et coupées en fines rondelles1Kg de tomates épépinées et coupées en rondelles2poivrons verts grillées,épépinés et coupés en lamelles1piment vert piquant2citrons(1coupé en rondelle fine,et le jus de l’autre)1bouquet de persil haché1verre de jus de tomate naturelle3gousse d’ail1c.à.c. cumin1c.à.c.paprika5c.à.s.d’huile d’olivesel et poivre

Préparation:

-Piler la coriandre au mortier avec le sel et l’ail, et mélanger le tous dans un plat creux avec le paprika, le cumin, le jus de citron, un peu d’eau et 2 c. à. s. d’huile d’olive.

-Bien enduire le poisson avec cette marinade, inciser le dos du poisson pour le faire pénétrer, laisser reposer 2h.

-Tapisser le fond d’un plat allant au four avec les rondelles de pommes de terre, placer sur ce lit le poisson, recouvrir avec les rondelles de tomates, ajouter les lamelles de poivrons, le piment et les 3c. à. s. d’huile d’olive.

-Saupoudrer de persil haché, un peu de sel et de poivre, décorer avec les rondelles de citron, arroser avec le jus de tomate mélangé au reste de marinade.

-Cuire à four moyen-chaud pendans 40 min en l’arrosant de son jus à mi-cuisson.

-Présenter entier et décoré de demi-rondelles de tomates fraîche alternées avec des demi-rondelles de citron et des feuilles de persil.

Source: Recette de POISSON AU FOUR( à la marocaine) (www.lesfoodies.com)

Related posts

Leave a Comment