marhaba15

Un poème sur la ville de Mazagan, ou plus exactement sur l’hôtel Marhaba, écrit par Aziza KADIRI et publié sur EL JADIDA SCOP grâce à nos amis et collègues de l’ Association Mazagan-El Jadida Pour le Patrimoine, AME2P

Nulle part ailleurs, pour moi, l’air n’est si pur.
De temps à autre, nostalgique, j’y vais faire une cure,
Respirer cet air marin, enveloppant mon enfance,
Caressant mon esprit et mes sens, réveillant mes souvenirs d’enfance.
Mazagan, un air sentant les chauds petits beignets sucrés,
A deux sous, que nous dégustions, sur cette plage et sable fin, doré.
De note petite cabine bleue, de l’océan, quelle vue imprenable ?
Et ces jardins à l’italienne où nous jouions à la marelle et au cerceau, c’était incroyable.
Vous souvenez-vous de ces escaliers de l’hôtel se dirigeant vers la plage ?
Une jeune dame descendait ces marches, allure de Brigitte Bardot ou mirage ?
L’hôtel Marhaba, avec mon frère Faycel, sur son scooter, j’y allais,
Bonheur absolu à mon âge, dans cette piscine de nager.
Je vous ai abandonnée, EL JADIDA, ville nouvelle et mer.
D’avoir emporté père, je vous ai boudée,
De ne plus retrouver les amis d’hier, je vous ai ignorée.
Je reviens à vous pour me faire pardonner.

Le 30 Juin 2013
Aziza EL KADIRI
RECUEIL: MA LIBERTÉ
IMPRESSION, POÉSIE

hôtel marhaba (2)El Jadida marhaba (2)hotel Marhabael jadid.MARHABAjdi.hoteljdi.hotel6jdi.hotel1

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/marhaba15.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/marhaba15.jpg?resize=150%2C150adminsArrêt Sur ImageUn poème sur la ville de Mazagan, ou plus exactement sur l’hôtel Marhaba, écrit par Aziza KADIRI et publié sur EL JADIDA SCOP grâce à nos amis et collègues de l' Association Mazagan-El Jadida Pour le Patrimoine, AME2P Nulle part ailleurs, pour moi, l’air n’est si pur. De temps à autre,...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires