(Vidéo) Un Mexicain abattu comme un chien par la police étasunienne

Zambrano au moment d’être abattu par les trois policiers de Pasco (Photo capture d’écran)

Antonio Zambrano Montes, un citoyen mexicain âgé de 35 ans, a été abattu comme un chien par trois policiers étasuniens de la ville de Pasco, dans l’Etat de Washington.

Zambrano, un travailleur rural qui vivait à Pasco depuis une dizaine d’années, était entrain de jeter des pierres sur des voitures près d’un supermarché latino-américain quand la police s’est présentée sur les lieux. Il a alors lancé des pierres sur les policiers blessant deux d’entre eux. Puis, il s’est enfui.

C’est à ce moment qu’un témoin a témoigné la scène de la poursuite policière et les tirs qui ont tué Zambrano.

Ce dernier était désarmé quand il a été abattu, et au moment où il a été tiré comme un lapin par les trois policiers il avait levé ses bras en l’air.

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a condamné cet assassinat et a qualifié ce crime de « lamentable et indigne ».

Les Etats-Unis, prétendu gardien du monde dit « civilisé », est le seul pays au monde où les citoyens noirs et les étrangers peuvent être abattus gratuitement.

Related posts

Leave a Comment