Zambrano au moment d’être abattu par les trois policiers de Pasco (Photo capture d’écran)

Antonio Zambrano Montes, un citoyen mexicain âgé de 35 ans, a été abattu comme un chien par trois policiers étasuniens de la ville de Pasco, dans l’Etat de Washington.

Zambrano, un travailleur rural qui vivait à Pasco depuis une dizaine d’années, était entrain de jeter des pierres sur des voitures près d’un supermarché latino-américain quand la police s’est présentée sur les lieux. Il a alors lancé des pierres sur les policiers blessant deux d’entre eux. Puis, il s’est enfui.

C’est à ce moment qu’un témoin a témoigné la scène de la poursuite policière et les tirs qui ont tué Zambrano.

Ce dernier était désarmé quand il a été abattu, et au moment où il a été tiré comme un lapin par les trois policiers il avait levé ses bras en l’air.

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a condamné cet assassinat et a qualifié ce crime de « lamentable et indigne ».

Les Etats-Unis, prétendu gardien du monde dit « civilisé », est le seul pays au monde où les citoyens noirs et les étrangers peuvent être abattus gratuitement.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/usa.pnghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/usa-150x150.pngadminsDiversZambrano au moment d'être abattu par les trois policiers de Pasco (Photo capture d'écran) Antonio Zambrano Montes, un citoyen mexicain âgé de 35 ans, a été abattu comme un chien par trois policiers étasuniens de la ville de Pasco, dans l’Etat de Washington. Zambrano, un travailleur rural qui vivait à Pasco...Source de L'information Fiable