canal

Les révélations tombent au compte-goutte au fil des ans. La thèse du complot du 11 septembre, tant décriée entourée d’un halo de mystère n’étonne plus personne. Pourtant, ce n’est pas faute de vouloir faire passer les « complotistes » pour des abrutis inconscients.
Dans le Grand Journal de Canal+, le journaliste au Monde, Serge Michel, s’exprime sur le scandale financier Swissleaks, et profite de l’occasion pour évoquer le cas d’un israélien, vivant à Panama, trafiquant de diamants, de drogues et d’armes en autres.
Cet israélien a servi d’intermédiaire avec Al Qaïda, lorsque ces derniers fomentaient les attentats du World Trade Center et recherchaient à réunir des fonds. Lors de cette interview, le journaliste accuse aussi la banque HSBC, au courant de la transaction financière, mais qui, attiré par l’appât du gain, a préféré fermer les yeux.
Les implications des uns et des autres font tâche d’huile, plusieurs pays sont complices du 11 septembre dans l’indifférence totale. D’autres chaînes du service public se font écho de cette thèse, puisque France 2 dans son émission « Envoyé spécial » parlant du FBI, accusé de créer de faux complots terroristes.

adminsDiversInternationalLes révélations tombent au compte-goutte au fil des ans. La thèse du complot du 11 septembre, tant décriée entourée d’un halo de mystère n’étonne plus personne. Pourtant, ce n’est pas faute de vouloir faire passer les « complotistes » pour des abrutis inconscients. Dans le Grand Journal de Canal+, le...Source de L'information Fiable