Un nouveau centre-ville pour El Jadida

jdida.ville

Par: Azzeddine Hnyen

L’agence urbaine d’El Jadida compte lancer une étude urbaine et architecturale sur l’image du futur centre-ville d’El Jadida. La démarche est opportune, mais certains observateurs craignent que les résultats et les recommandations de cette étude ne soient à leur tour (à l’instar d’autres études) compartimentés sans aboutissement au fond d’un tiroir. Le but de cette étude est de faire une sorte de réaménagement du centre-ville. Sur ce point, il faut rappeler que les administrations occupent des espaces très touristiques de la ville (face à l’océan atlantique) et qui sont très fréquentés. L’objectif de l’agence urbaine est de créer de nouveaux pôles et un nouveau centre permettant la délocalisation de ces administrations et de libérer ainsi une assiette foncière conséquente pour des projets touristiques et des activités culturelles et de loisirs d’un impact économique évident. Il s’agit de créer une nouvelle dynamique dans la ville avec un nouveau centre d’attraction. Le centre-ville actuel de la ville d’El Jadida prend naissance de l’embryon mère qu’est la cité portugaise, et s’étale en longeant l’axe Zerktouni, les avenues Med V, de Suez, Med VI…

JDIDSQA

Stratégique

Sur cette partie de la ville, continuellement en activité, se localisent outre les administrations et les équipements, les monuments historiques et touristiques datant de l’époque des Portugais et ceux édifiés lors de l’époque coloniale. Il comprend aussi des centres commerciaux, des Kissariates (centres commerciaux traditionnels) et autres qui font de lui un pôle d’attraction commercial. Le centre-ville actuel constitue le nerf vital de l’agglomération et bénéficie d’une polarité grandissante qui s’accentue au fur et à mesure que l’étalement urbain prend de l’ampleur. Toutefois, cette mixité du centre-ville ne va pas sans nuire à la qualité paysagère et urbanistique de ce pôle historique et touristique. Le nouveau plan homologué d’aménagement de la ville d’El Jadida a réaffecté la zone abritant la municipalité (située sur front de mer) en zone de reconversion touristique. La zone administrative sera délocalisée vers le quartier de l’aérodrome, qui abrite actuellement le chantier du grand projet de la CGI sur plus de 90ha dans le secteur III de la ville. Une véritable mutation urbaine est en train de se produire avec l’ouverture de cette zone à l’urbanisation. C’est sous cet angle de vue, que l’agence urbaine a lancé cette étude urbaine et architecturale sur l’image du futur centre-ville d’El Jadida. Le futur centre-ville d’El Jadida s’étale donc du nouveau pôle urbain de la CGI, jusqu’à l’avenue O qui mène vers la gare ferroviaire de la ville. Il intègre de fait le projet du nouveau parc de la ville sur plus de 60ha (prévu sur l’ancien site de la décharge publique) Ce nouveau centre occupe une situation stratégique au milieu des différentes composantes de la ville. Il se caractérise par la présence d’un potentiel foncier important (au niveau du secteur III) et d’une zone en cours d’ouverture à l’urbanisation. L’infrastructure routière existante facilite sa liaison avec les différentes entités de la ville, dont la plus importante est l’avenue Jabrane Khalil Jabrane, qui relie les deux entrées de villes (vers Casablanca et vers My Abdellah) et qui connaît de ce fait un important trafic routier. Le bureau d’étude devra diagnostiquer la situation et faire des propositions d’aménagement avec un montage technico-financier et un phasage des réalisations.

anarchie.jdida1

 

Related posts

Leave a Comment