Syrie.., nouvel Afghanistan ,35 ans après.

syrie2

Par: Driss TAHI  (ELJADIDASCOOP)

Une semaine a peine après l’engagement militaire des Russes dans le conflit Syrien, que déjà une impressionnante machine médiatique arabe et occidentale anti – Russe s’est mise en marche, guidée par la France, la Turquie et les pays Arabes hostiles au régime de Damas.

Ces derniers ? déçus par leur allié américain a cause de sa position ambigüe devant la détermination de Poutine a combattre tous les groupes armés se trouvant sur le sol syrien sans exception et sans distinction ,ce qui joue implicitement en faveur de Bachar Al Assad et renforcerait d’avantage sa position ,mettant du coup la stratégie de Erdogan et ses alliés arabes hors jeu ; après tant d’efforts déployés pour déstabiliser le maitre de Damas et autant de sacrifices politiques consentis surtout par les Turcs.

Certains médias ont déjà démarré leur campagne de diabolisation du russe mécréant et du chiite Iranien, un programme qui va surement s’amplifier dans les prochains jours et qui verra la participation de religieux, intellectuels, artistes, journalistes …

Face aux bombardements intensifs de l’aviation Russe sur les positions de Deech, Annousra et Fath Al Islam, qui, selon les derniers témoignages, ont atteint leurs objectifs et ont obligé bon nombre de djihadistes a fuir avec leur familles en direction de l’Europe par la Turquie pour certains et Al moussol en Irak pour d’autres .

syrie

Face a ce retournement de situation aussi inattendu que spectaculaire, et après une année de l’intervention militaire et politique américaine dans le conflit, des Fatwas prônant le djihad contre « l’envahisseur russe » ont commencé à fuser aujourd’hui de partout. Ainsi ,55 oulémas Saoudiens en plus de Yousef Al Qaradaoui et le mouvement des frères musulmans ont condamné sévèrement l’intervention Russe en Syrie et ont appelé à la guerre sainte,

Ceci ,ne laisse plus aucun doute sur les intentions des Etats Unis et de leurs alliés depuis le début de cette crise ,et démontre clairement que leur objectif n’a jamais été de combattre le terrorisme comme ils le prétendaient, mais plutôt de le contenir, de s’en servir afin d’affaiblir l’armée Syrienne, pour ensuite assurer son démantèlement ,ainsi que toutes les autres institutions du pays. Et ceci, à l’instar de ce qui s’est passé en Irak et en Libye, et permettre en guise de récompense, à la Turquie, d’asseoir son hégémonie sur la partie Kurde de la Syrie, sans oublier l’annexion tant voulue du Golan par Israël.

syrie1

Quant a Hezbollah dont le cordon ombilical avec la Syrie sera coupé avec la défaite de cette dernière, il tombera de facto. Ainsi le Liban isolé, sera trainé a la table pour la signature d’un traité de « paix ».

L’occident aura réussi de la sorte la réalisation d’une partie de sa politique du nouveau Moyen Orient.

Serions nous entrain d’assister dans la région a un nouvel Afghanistan avec les mêmes principaux acteurs et bailleurs de fonds, et les mêmes outils et comparses qu’en 1979 (Daeech et les autres….a la place des Talibans) dans un pays qui compte déjà des milliers de morts et des millions de réfugiés et de personnes déplacés ?

Related posts

Leave a Comment