Sur les traces du vibrant l’hommage rendu à Mmes Fikria Sbaybi…

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Mme Fikria Sbaybi, précisons qu’il s’agit d’une ancienne joueuse internationale de basketball, ayant évolué au sein de la grande équipe d’Al Maghreb Arribati et de l’équipe nationale. Mariée à M.Bouchaib Abzi, un jdidi pur jus, cette grande basketteuse et enseignante d’EPS, a vécu depuis, et travaillé jusqu’à sa retraite anticipée, à El-Jadida.

Si on se focalise sur cette grande joueuse aujourd’hui, c’est parce qu’on n’arrive toujours pas à assimiler, que ceux qui veillaient et veillent encore  sur la chose sportive de notre ville, n’ont pas su, ou plutôt, avaient manqué à ce point de flair, pour  profiter de la présence et du talent de cette grande joueuse, pour créer un club de fille et donner à toutes ces doukkaliates de grandes tailles, l’occasion de dominer le basket féminin national, voire arabe et africain, comme le font si bien nos volleyeuses du DHJ.

Plus d’une trentaine d’années à El-Jadida, autant dire que cette ex «terreur des stades » a plus vécu à El Jadida, qu’à Rabat, sa ville natale.

Et c’est   avec un pincement au cœur, que nous avons assisté hier, à l’hommage rendu à cette grande championne, par de grands noms du basketball national, à l’instar de M. Fouad Al Idrissi, M. Benomar, M. Abdelghni… 

Encore un raté à l’actif des « responsables » Jdidi, car à l’heure qu’il est, beaucoup de jdidiates qui mènent aujourd’hui, une vie dans l’anonymat le plus total, auraient pu être de vraies stars nationales, voire arabes et africaines, si certains responsables avaient eu le savoir faire nécessaire pour miser sur des sportives de la trempe de Fikria Sbaybi. Car au-delà de l’histoire de cette grande championne, c’est le manque de flair, voire le laisser aller et le je-m’en foutisme dont font preuve certains de nos responsables, en sport comme presque partout ailleurs, qui nous désole. Des responsables qui n’ont nullement froid aux yeux, lorsqu’il s’agit, par contre,  de courir derrière les postes, tout en croyant que les obtenir est une fin en soit.

Malheureux…

El Jadida Scoop

  

Related posts

Leave a Comment