Sidi Bouzid : Une autre personne retrouvée morte…

Après la découverte du corps d’un ancien immigré, à derb Al Berkaoui, au début de Ramadan, le corps d’une cinquantenaire, vient à son tour d’être retrouvé à Sidi Bouzid, près de la mosquée du coin.

Ces deux personnes ont  pour dénominateur commun de vivre seules, sans familles et sans proches en contact constant avec elles.

Si dans le premier cas c’est l’odeur qui a alerté les voisins et les a poussés à contacter la police, dans le deuxième cas, c’est la bonne qui faisait quelques menus travaux, quelques jours par semaine, qui s’est inquiétée du silence prolongé de la défunte qui ne répondait plus au téléphone et qui est partie chez elle pour savoir ce qui se passe, avant de la retrouver inanimée au milieu de son habitat.

Il est triste de savoir , qu’en ce mois de Ramadan, mois de piété, de partage et d’Amour, des personnes, vivant seules et se sachant parfois malades,  continuent en dépit de tout (et forcées peut être  par les circonstances) à n’avoir aucun  contact avec leurs enfants, leurs familles, leurs proches, qui puissent  s’enquérir de leur santé, en cas de silence prolongé.

C’est fou ce que les habitudes changent si vite dans notre société et ce que les gens peuvent être froids, inhumains et durs envers leurs familles, proches et amis, au point de les ignorer à ce point.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment