bunker sidi bouzid

Aucune harmonie esthétique, chacun semble ne faire qu’à sa tête…Bakchich aidant

Par: Khadija Choukaili

En cette période estivale, la ville d’El Jadida connait un fervent engouement par les vacanciers désirant profiter des belles plages de la région.

Les estivants viennent des 4 coins du Royaume pour jouir également de son climat exceptionnel et de ses richesses culinaires, véritable bonheur pour leurs gosiers.

Parmi les plages les plus réputées de la région, la plage de Sidi Bouzid qui a toujours séduit les estivants  par son sable particulièrement doré, ses belles résidences, son doux climat et surtout sa proximité de la ville d’El Jadida. Malheureusement, à regarder l’état dans lequel se trouve actuellement cette belle station balnéaire, Il semblerait que les responsables de la gestion des affaires locales de cette commune, ne se sont pas encore préparés à recevoir les estivants.

On constate qu’aucun effort d’entretien des espaces n’a été fait pour assurer le confort et la sécurité des vacanciers qui envahissent cette station jadis connue pour sa propreté et les commodités qu’elle offrait à ses visiteurs. La fontaine qui embellissait le centre est en arrêt et croule sous la saleté et les amas de sable, pour une simple panne de la pompe qui fait tourner le moteur.

On constate avec grand regret bon nombre de chiens errant  en plein centre de Sidi Bouzid, avec tout ce que cela représente comme danger pour la population. Il y a quelques semaines, un enfant a été grièvement blessé par morsure d’un Rottweiler au niveau de la tête.

Et alors que le prix officiel des parkings a été fixé à 03- 05DH, les gardiens en exigent 15-20 DH. Des numéros de téléphones, à joindre en cas de litige avec ces gardiens, doivent être affichés, sur tous les panneaux des parkings.

Nous n’avons rien contre les gardiens des parkings, mais contre ceux qui les emploient et leurs dictent les procédures à suivre et les tarifs à appliquer, tout en faisant fi des cahiers des charges.

Ces employeurs, qui ne sont autres parfois, que des élus de cette même commune et qui choisissent de rester dans l’ombre, tout en essayant de plumer un maximum de visiteurs, entre, Parkings, Quads, Parasols…

Quant à la quiétude et au bien être du visiteur, c’est le dernier de leurs soucis.

theatre.sidibouzid

Le degré de délabrement du théâtre de Sidi Bouzid, n’a d’égal que l’inculture des gérants de cette station balnéaire

Le temps des vacances et de la détente est donc bien là et notre contrariété est grande quand on se rend compte que les grands absents sont les autorités censées assurer le bien-être et la sécurité aux citoyens ayant choisi cette  station balnéaire pour se détendre et passer d’agréables moments.

Qu’est donc devenue cette belle corniche témoin des longues balades nocturnes des jdids et autres visiteurs ?

Il n’en reste que des images désolantes et choquantes au vu et au su d’un conseil communal paralysé et incapable d’intervenir pour éviter la dégradation progressive de l’un des plus beaux sites touristique du Royaume. Un centre qui mérite un tout autre sort que celui qu’il subit actuellement !

Abandonné et livré à lui-même, son état se dégrade et se détériore chaque jour un peu plus.

Et en dehors des bars et des cafés qui fleurissent un peu partout, et des façades initiales des bungalows, qui faisaient jadis le charme de cette station et qui se sont transformées, bakchich aidant, en véritables villas, Sidi Bouzid n’a connu aucune transformation notable, à même d’ajouter un « plus » et à rendre plus agréable, le séjour des visiteurs.

Le théâtre, plein air du coin est en déperdition. Personne n’y pense encore. Il est vrai que la culture est le dernier des soucis de gens incultes.

Mohammed Said Afifi doit se retourner dans sa tombe, en voyant l’état dans lequel se trouve ce théâtre, lui qui a été l’artisan de son édification dans les années 70.

Ayant reçu un lot, comme tous les notables d’El-Jadida à l’époque, cet homme des planches et de culture, a préféré  y édifier un théâtre, au lieu d’un bungalow familial, comme en ont fait tous les autres.

Bref, en attendant (Godot ?), espérons qu’élus et autorités locales, fassent l’effort nécessaire, pour accueillir les estivants comme il se doit, et en essayant de leur offrir les meilleures conditions pour passer des vacances inoubliables.

sidibouzid4

Les Quads qui constituent un danger imminent au milieu des baigneurs

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/07/theatre.sidibouzid.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/07/theatre.sidibouzid.jpg?resize=150%2C150adminsRadar Sur El Jadida  Aucune harmonie esthétique, chacun semble ne faire qu'à sa tête...Bakchich aidant Par: Khadija Choukaili En cette période estivale, la ville d’El Jadida connait un fervent engouement par les vacanciers désirant profiter des belles plages de la région. Les estivants viennent des 4 coins du Royaume pour jouir également de son climat exceptionnel...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires