e3

Said Cherkaoui nous ouvre son cœur, pour nous  parler de cette grande équipe jdidie du hand des années soixante et soixante dix, mais aussi des grands joueurs l’ayant composé et des diverses techniques travaillées  d’arrache-pied au cours des entraînements, pour  s’améliorer et hausser son niveau et celui du club.

Un réel plaisir de l’écouter et de le lire.

said1

Said El Mansour Cherkaoui joignant l’utile à l’agréable (Muraille de Chine)

«  D’abord il y a Sidi Ahmed Bouafi, l’Aigle des Collines de Bouchrit, à deux pas de l’Alcôve de son propre Ancêtre : Le Saint Sidi Bouafi. Je me rappelle qu’Ahmed Bouafi demeurait aussi ferme dans les cages et acrobate sur la limite de la ligne des six mètres. Il  fut et demeure à ce jour, le seul et unique Gardien de But  qui s’est métamorphosé en Avant Centre de pointe, doublé d’un voltigeur Ailier, aussi bien de gauche que de droite. Cette polyvalence, lui donnait un avantage certain sur ses adversaires. Il connaissait  leurs forces, leurs faiblesses, leurs rouages et notamment ceux des gardiens de but.

Si Ahmed Bouafi fut sélectionné en Equipe Nationale Marocaine de Handball. Il fut aussi et à plusieurs reprises, Arbitre National et Entraîneur. Après, c’est Driss Hanbali qui  prit la relève et devint le gardien  attitré de l’équipe.  Il remplaça  Hamid Fassi, dont il incarna l’aisance  et l’agilité des jeux de jambes. Il possédait des écarts, qu’on aurait dit, un danseur du Bolchoi. Une présence élégante pareille à celle d’un Ben M’hamed au Mazagan et au DHJ.

ej56

En dehors des terrains, Driss  était instruit, fort en élocution française et en histoire. Un érudit, de la lignée des Driss Chraibi et d’Abdelkebir Khattibi, le Oeuld Al Fassi de notre quartier bien aimé, Sfa.  Driss  déployait ses bras comme dls Ailes d’un Faucon des Kwasma. C’était un pur gentleman dans les buts. Il avait  la lourde responsabilité de prendre la Relève d’Illustres Prédécesseurs qui ont marqué de leurs passages et de leurs sceaux les Livrets d’Or de l’Histoire Sportive de Mazagan, d’El Jadida et du Maroc.

Driss était si courtois et fair-play.  Dehbi me chargeait souvent, comme j’étais le plus grand de taille de notre Equipe, de m’occuper de son échauffement en compagnie de 3sila (Tantaoui Si Mohammed – de notre Derb Sfa aussi).

  said3

Said El Mansour Cherkaoui en voyage professionnel en Chine

On conseillait à Driss d’avoir un regard méchant et des sorties franches pour faire douter les tireurs et tous ceux qui s’aventuraient dans la zone.

Au Café Cherif, en bas de l’ancien bâtiment qui servait de première poste de Mazagan, juste a coté de Dédé le photographe, on le taquinait sur tout cela.

Driss ne pouvait pas nous éviter, même en dehors du terrain, puisque sa Famille habitait juste en face. Alors, on le taquinait souvent  et on le poussait à faire des grimaces pour avoir une tète méchante dans la Cage. Dehbi lui disait reste accroché au poteau lorsque les tirs venaient d’une pénétration des ailes. Cela nous pris du temps pour transformer Driss. Depuis, il a acquis une grande agilité. Toujours prêt à parer à  toute pénétration et donc devenu un rempart difficile à passer.

Il faut dire que les joueurs de l’EJUC sélectionnés en  Equipe nationale, avaient toujours besoin de se surpasser à l’entrainement, pour progresser et améliorer leurs techniques et Driss dans les buts, veillait au grain. Il est devenu très dur à moudre, ce qui nous obligea à redoubler d’efforts.

ej57

C’est ainsi qu’on a  modelé un gardien de but de foot en un excellent gardien de Hand. Il pivotait aisément sur la pointe des doigts des pieds, qu’on aurait dit un danseur du classique. Un réel régal de le voir dans les bois. On dirait un Faucon étalant ses ailes… pour couvrir le nid de nos victoires. Driss était devenu  notre compère dans la recherche de nouvelles techniques, qu’on mijotait comme des recettes personnelles. Il y ajoutait ses avis de gardien de but, pour nous permettre de mieux cadrer et anticiper les réflexes des gardiens.

saidd

Jamais Deux sans  trois. 1972 Said El Mansour Cherkaoui est avec les Trois Grâces ensemble ici – Equipe Nationale (et Sélection Nationale Pre-Olympique) Marocaine de Hand Ball – Allemagne, Roumanie et Tunis. – avec Klaus Schuster Entraineur National,Kassabi El Houssine – Hassan, Siraji Mohammed, Tijani Abdellatif, Amri Abdelmajid Gardien de But, Mazouz M’hamed, Ez zhar Mohamed Dehbi, Ait Benali Mustapha, Kilani Ahmed Gardien de But, Yousfi Mohamed MCO, Mohamed Yousfi, Jghiri Brahim,Chehaiti Jamal, Loghmari Abdelmalek, Larbi mouissa, Mustapha Drif, Ajri Abdellah – Abdellah Blinda et Naciri.

Driss fut  le digne successeur de Bouchaib Lahlali, un rempart que nul ne pouvait aisément conquérir. Il avait une présence imposante. Toujours aux aguets. Ses yeux pouvaient dénicher les tirs les plus obliques et les plus durs à parer, notamment, ceux venant des ailes. Pour se chauffer, Bouchaib Lahlali utilisait les médecines balles et double survêtement. Avant, on l’admirait de loin. Par la suite, lorsqu’on a intégré l’équipe A, il nous invita dans la maison de sa Famille du côté de la Place Moulay Hassan. C’était un voisin des Sahel et de mon Grand Père, Khalifa Taleb Hmad Ait Youssi.

Ce fils de caïd  était Garde du Corps Rapproché du Roi du Mohamed VI, du vivant d’Hassan II.

e5

Sur les recommandations de Dehbi et les conseils de Abdellah Bettioui, l’initiateur des tirs arrêtés dans les 90 degrés de la lucarne, j’ai perfectionné en compagnie de Dehbi, cette technique made by Abdellah Bitioui (Keith Richards de notre Rolling Golden Sand de la Playa), en y ajoutant deux nouveautés( voir photos) :  tirer en suspension et extension avec un arrêt en air (technique piquée du Basketball du Maître et Grand Joueur de Basket Bouazzaoui de l’ASS (Salé) lors des stages avec les Equipes Nationales Marocaines, Universitaires et Scolaires a Ain Diab, à l’Ecole des Moniteurs de Sport et au Centre National Sportif de l’Agdal, Rabat. Cet arrêt en air, on l’a aussi appris et découvert, en regardant des films sur les Globe Trotters de New York que Si Ahmed Jahidi nous projetait a la Jeunesse et Sports pour apprendre les techniques de jonglage du ballon de Basket Ball. Par la suite j’ai eu le privilège et l’honneur de côtoyer Hachad, le Michael Jordan de notre Epoque au Maroc. Hachad du Wydad faisait, avant moi, cet arrêt en air. Il le faisait pour tirer au panier ou pour changer le ballon de main. Il marquait aussi bien de la main droite que de la gauche, sans aucune transition ou hésitation. Hachad fut celui qui m’ouvrit la porte de l’ASPTT MONTPELLIER OFFICIEL. C’est grâce a lui que j’ai rejoignis ce club ou je marquais en moyenne 17 points par match et cela avant que les paniers à 3 points que n’existent.

ejuc11

En plus de  mes techniques d’extensions, apprises  auprès de tous ces Maîtres (Artistes) précités ici haut, j’ai ajouté personnellement un cassé, que j’ai appris et admiré dans les prouesses de Si Ahmed Bouafi et Mamadou Fonfana. Deux voltigeurs dans les Six Mètres de la Salle des Sports de Mazagan – El Jadida avec notre EJUC.

La seconde technique était de tirer en pivotant et en cadrant le tir dans la direction opposée à notre élan et prendre en contre-pied le gardien de but. Cette technique fut héritée aussi de ma pratique de Volley Ball et de Foot. Avec le Volley, il fallait  feinter avant de smatcher ; rester en air attendant que le contre baisse, pour faire passer la balle à côté.  Bref essayer de  poser la balle derrière le contre et le couvreur/passeur au lieu de la frapper comme un marteau. L’influence du foot est que chaque fois qu’une contre-attaque est amorcée ou un corner  tiré, je remontais le terrain depuis la ligne de défense pour catapulter d’un coup de tête le cuir dans les filets.  Une tactique que j’appréciais chez le capitaine et défenseur argentin Antonio Ubaldo Rattín (Ratine comme m’appelaient mes coéquipiers du Foot) ou Bobby Moore et les Frères Charlton de Manchester.

ej9

Sans aucune exagération de ma part, j’ai marqué des buts contre les meilleurs gardiens de but de Handball au monde et au Maroc. En France (Montpellier, Saint Egreve), en Allemagne comme joueur local (Steinhem et Munster 08) et en Roumanie avec Morocco national handball team contre la Fameuse Equipe Steaua Bucarest de Bucaresti. Chaque fois je rentrais sur le terrain, j’utilisais la même technique et l’Equipe adverse me faisait le pressing. Ils chargeaient un joueur de me suivre partout et de m’empêcher d’avoir de l’espace pour prendre mon élan et tirer par dessus les mains tendus de toute défense devant moi, vu ma taille et mes brusques changements de direction.

said

Sur une de ces photos, je prends le défenseur a contre-pied et cela sur le sol, comme une passe de Rock and Roll. J’ai les pieds penchés sur le coté. Cette technique est en réalité une feinte vers la gauche, tout en restant sur place et en faisant semblant de tirer vers la gauche, tout  en penchant les épaules et en cabrant le corps vers la gauche. Tout cela, pour se donner de l’élan et partir vers la droite. Cette technique est d’Abdellah Blinda, mon Regretté Ami et Coéquipier dans Morocco national handball team qui était sociétaire du FUS Handball. Je m’arrête ici pour un moment, les larmes aux yeux,  la joie d’avoir partagé dans cette vie de telles aventures sportives. Il y a aussi  les pertes irremplaçables de certains anciens coéquipiers et amis, partis trop tôt : Driss était aussi le nom de mon Beloved Frère: Si Driss Cherkaoui et grâce au sport  un autre Frère : Driss Hanbali, qu’Allah les accueille dans son Firdawss éternel parmi les Saints et les Porteurs de Messages en compagnie de tous nos parents et nos ancêtres, hbabna wa assdiqaena, Ameen. »

ejuc1

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/04/e3.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/04/e3.jpg?resize=150%2C150adminsDiversSaid Cherkaoui nous ouvre son cœur, pour nous  parler de cette grande équipe jdidie du hand des années soixante et soixante dix, mais aussi des grands joueurs l’ayant composé et des diverses techniques travaillées  d’arrache-pied au cours des entraînements, pour  s’améliorer et hausser son niveau et celui du club. Un...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires