Said Bennani : Est-ce enfin le grand retour du chanteur jdidi ?

BENNANI5

ELJADIDASCOOP

Il avait tout pour plaire et pour  réaliser une belle carrière : le talent, la passion et…  une  belle gueule.

Lauréat de l’émission Maouahib (1978) du regretté Abdenbi El Jirari, Said Bennani semblait bien parti pour une place parmi le  gotha de la chanson marocaine, voire arabe.

BENNANI2

Et c’est le plus naturellement du monde, qu’en 1985, Said Benani fut invité  au Premier Festival de la Chanson Contemporaine Marocaine à Mohammedia. Un festival qui a remporté un énorme succès au Maroc et auquel 23 chanteuses et chanteurs marocains, avaient pris part. La totalité du gratin de la chanson marocaine, à quelques exceptions prés :

Le 1er prix était revenu à Abdelouahab Addoukkali (un autre doukkali dont la maman était de l’3ounat) avec sa chanson « Kane ya makane ». Le 2ème   prix à Soumaya Kaysar avec « la tadaâni » et le 3ème prix à Ammouri M’Barek (qui vient de nous quitter récemment) avec « Gennevilliers ».

BENNANI65

Le très jeune Said Bennani, de l’époque, avait pris part à ce mémorable événement, avec « Bahr Al Jamal », paroles de Said Tachfini, musique de Mohamed Riday et arrangement d’Ahmed Awatef.

Rien ne semblait plus en mesure d’arrêter la carrière de Said, qui semblait bien lancée. Ce dernier enregistra coup sur coup « Rhalabto Kalbi » et « Akbala Al aido woroudane »…et soudain, c’est le silence radio. Plus rien ne se passe.

BENNANI6

Que s’est-il réellement passé pour qu’une carrière qui semblait aller comme sur des roulettes, coince soudainement et sans préavis ?

Absolument rien… et beaucoup à la fois !

Said Bennani qui s’est fait remarqué, alors qu’il poursuivait une formation à Casablanca, regagna El Jadida pour raison professionnelle. Un changement mineur à ses yeux et sans aucun rapport avec sa carrière de chanteur… Un simple détail !

En réalité, il venait de se faire Harakiri, artistiquement parlant. Il venait de  rompre ses contacts avec des gens qui comptaient pour lui et qui avaient les moyens de l’encadrer et de le propulser sur les plus hautes marches de la chanson marocaine.

BENNANI8

Trop tard. Said qui n’avait rien vu venir, découvre tardivement, que les roulettes qui faisaient glisser aisément sa carrière vers les sommets, ont été remplacés par des…boulons. Rien ne bouge plus. Terminus…tout le monde descend.

BENNANI41

Mais tout ceci c’était du passé. Aujourd’hui le jeunot de l’époque a muri, grandi et tiré des leçons du passé. Sa passion de la musique n’a pas bougé d’un iota. Sa voix est toujours aussi belle que par le passé. Et Said travaille d’arrache-pied pour la réussite de son come-back.

Bon courage Said, tu as toutes les qualités nécessaires pour réussir et …l’expérience des « erreurs » du passé.

Tout El-Jadida est derrière toi.

bennani96

Related posts

Leave a Comment