RUGBY MAROCAIN : TAHAR BOUJOUALA, PRÉSIDENT DE LA FRMR EN PARLE « BILOUADEH »

rug0

Par : Abdellatif Cherraf

A travers l’émission télévisée d’Arriyadia « Bilouadeh » où l’invité en question n’était autre que l’ex international du rugby marocain, Tahar Boujouala, on a appris des choses de la bouche de ce dernier qui incitent à faire un tour d’horizon sur le web où effectivement on a découvert la trace d’une petite guerre intestinale entre ceux qui aiment finalement le sport de la balle ovale. Notamment certaines personnes qui aiment être au premier plan. Bref pour ne pas déraper, voici ce qu’on a relevé, dans son intégralité,  du site « Maroc Rugby league » car sur celui de la FRMR, rien de récent !

-« Le président de la commission provisoire de la FRMR, monsieur Youssef Sridi a été désigné ce jour, le 15 décembre 2015, lors de l’assemblée extraordinaire… Mr Tahar Boujouala n’est plus président de la FRMR. Le président Tahar Boujouala, mis en minorité flagrante du fait de la démission de 9 membres sur 13 fédéraux, continue à vouloir diriger la fédération alors que cela est contraire au droit… Le ministre lui a ordonné d’organiser une assemblée extraordinaire élective et il continue à faire la sourde oreille. Nous lançons un appel aux citoyens marocains qui ont un passeport et qui veulent jouer dans l’équipe nationale de rugby à 7…hhh

Nous nous excusons auprès des cinq à six joueurs de l’équipe nationale qui méritent leur sélection et qui comprendront notre désarroi. Avec un manager frère du président et désigné par lui et un entraineur qui n’a pas été désigné par le bureau fédéral et des joueurs de petit niveau, sélectionnés au hasard ou sur la recommandation des hommes de l’ombre. Le Maroc va droit au mur…Portant il y a un potentiel énorme et le Maroc peut se qualifier avec un vrai manager, un vrai entraineur ( Mr Rouchaleou) et de bons joueurs qui n’ont pas été appelés…

Après le fiasco pour la qualification pour la coupe du monde de rugby, nous allons vivre le même scénario et au mieux nous finirons à la 10ème place sur 12…                   Nous lançons un appel aux autorités marocaines afin de mettre fin à cette mascarade et nous demandons  un audit financier afin de mettre devant leurs responsabilités l’actuel président et le trésorier de la fédération. Le rugby est toujours dans l’impasse avec aux commandes un président fantôme. »

« … Aujourd’hui le 12 décembre 2015 se tenait à Oujda une assemblée extraordinaire afin de désigner une commission provisoire de la FRMR du fait de la démission  de 9 membres fédéraux sur les 13 du bureau exécutif. Le président de la FRMR, Tahar Boujouala est déchu de son poste de président et la gestion est confiée au président de la commission provisoire, Youssef Sridi et son bureau…

L’assemblée élective qui désignera le nouveau président est programmée,  d’ores et déjà,  au 9 janvier 2016. » Fin de nos recherches à travers le web où c’est triste à dire ; le site de la FRMR        n’est, à ce moment même, pas à jour !

rug

N.B :- On a tenu à rappeler l’histoire de l’image du rugby au Maroc et d’en parler maintenant suite à ce qu’a dit, le président de la FRMR, Tahar Boujouala  dans l’émission  « Bilouadeh »                        Voici par ailleurs, le tableau brossé en guise de réponse à toutes les questions posées par l’animateur de la dite émission à Tahar Boujouala, l’actuel président de la FRMR : – « Que Dieu pardonne tous ces gens qui ont semé la zizanie et ont fait la division au sein du sport de la balle ovale. Que de problèmes interclubs, et ce des années durant alors que nous étions au rugby une famille. Les joueurs se recevaient  les uns, les autres, le problème, de bouffe ou d’hôtel, ne se posait nullement, lors d’un déplacement… Du jamais vu, l’assemblée pour élire le président a duré 12 heures. Le rugby a traversé une crise. Aujourd’hui, nous sommes interpelés à sortir ce sport de la crise… L’objectif premier est l’amélioration de notre classement dans la compétition africaine ; passer de la position « C » à la « B » pour pouvoir disputer les matchs à haut niveau et les qualifications pour la coupe du monde… Laissez-moi vous dire, au passage, que je suis fier du secrétaire général actuel qui fait du bon boulot. On pense créer à travers le Maroc, 4 ligues de rugby et chemin faisant contacter les autorités des 12 régions d’Oujda voire d’autres régions ; là où il y a des équipes de rugby, pour faciliter la tâche, par leurs aides, aux responsables des clubs de rugby. Le programme 2016 est là, la Botola du Rugby démarrera incessamment. La division en 2 régions avec 2 présidents dans le passé n’a accouché que du négatif pour le sport de la balle ovale ! Tout ça pour le fauteuil de président de la FRMR! Plions la page donc et travaillons ensemble dans le bon sens pour le bien du rugby… Pour cela, on va entamer une tournée à travers le Maroc pour rentrer en contact avec les présidents politiques des régions afin de leurs expliquer la nouvelle politique de la FRMR pour que ces derniers et les élus soutiennent les équipes de rugby. Mes remerciements au président de l’Union Africaine de Rugby, Aziz Bougja pour la réconciliation avec Afrique Rugby… La FRMR vient de recevoir une subvention de 300 millions de centimes, notre rôle est de soigner l’image du rugby afin de pouvoir attirer des annonceurs vers les clubs de rugby mais eux aussi sont appelés à soigner leur image ! On lancerait très prochainement le rugby au Sahara. Formation des clubs de rugby à Smara, Dakhla, Layoune, Boudnib etc. Pour la vulgarisation du rugby et afin d’éviter les long déplacements aux clubs ; la compétition se jouera dans chaque région du Maroc… Alors plions la triste page du rugby et avançons ensemble pour son bien.

Related posts

Leave a Comment