zak iLa Cérémonie de remise des Prix (1)

ELJADIDASCOOP

Dans le cadre de la 7ème édition du Festival International de la Diversité Culturelle, le nouveau recueil de poèmes « Risées de sable » de Maria Zaki et Jacques Herman a remporté « Le Prix de Poésie 2015 du Bureau Culturel de l’Ambassade d’Egypte à Paris » sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le vendredi 22 mai 2015 à 18 heures dans la Mairie du 1er arrondissement de Paris, en présence de Mr Jean-François Legaret, Maire du 1er. Mme Amal El Sabban, Conseiller Culturel de l’Ambassade d’Egypte à Paris. Mme Carla Arigoni, Présidente du Comité municipal d’animation culturelle du 1er. Les Présidents du jury : le grand poète égyptien Sayed Higab et le Professeur Yves Le Tourneur, ainsi que les membres du jury et de nombreuses personnalités.

En cette heureuse occasion, nous avons posé quelques questions à Maria Zaki.

Pourriez-vous nous donner quelques informations sur ce prix ?

Il s’agit d’un prix célébrant la poésie en langue arabe littéraire et/ou en langue française qui a pour objectif de mettre en valeur la diversité culturelle à Paris. Il y avait de ce fait deux jurys composés de personnalités littéraires connues et d’éminents responsables du monde de la culture. Le président du jury de langue française était le poète français, Yves Letourneur et celui du jury de langue arabe, le poète égyptien Sayed Higab.

risées.zaki

 Quelles sont les particularités de votre recueil « Risées de sable » ?

 Comme vous le savez déjà, c’est mon deuxième recueil coécrit avec le poète belgo-suisse Jacques Herman, il s’inscrit donc naturellement dans la diversité culturelle. Cela dit, j’aimerais rappeler que lorsqu’on parle de communiquer avec les autres cultures, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un dialogue entre des personnes et non des cultures. A force d’utiliser certains mots de manière systématique, on risque de les vider de leur véritable sens. Ça ne sert à rien de faire de longs discours sur le dialogue et le respect entre les cultures si les personnes ne sont pas disposées à une meilleure compréhension des systèmes de valeurs et des représentations culturelles et sociales d’autres personnes d’origine différente.

Pouvez-vous nous dire les sujets que vous avez abordés dans ces poèmes ?

Risées de sable est essentiellement constitué de poèmes qui font écho à de nombreux sujets tels que l’éveil des sens et les relations au monde, à l’autre, et à soi-même. Nous y avons également introduit une petite pointe d’ironie pour épingler la bêtise humaine, notamment celle qui provient des excès de l’ego, par exemple dans le poème « Plein de lui-même » ou « Cerveaux enflammés » ou encore « Superbia ».

Pour rappel : « Risées de sable » est paru aux éditions de L’Harmattan – Collection Accent tonique, à Paris le 10 janvier 2015.

 zakiLa remise du Prix à Maria Zaki par Mr Jean-François  Legaret, Maire du 1er

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/05/zakiLa-remise-du-Prix-à-Maria-Zaki-par-Mr-Jean-François-Legaret-Maire-du-1er.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/05/zakiLa-remise-du-Prix-à-Maria-Zaki-par-Mr-Jean-François-Legaret-Maire-du-1er.jpg?resize=150%2C150adminsDiversInternationalELJADIDASCOOP Dans le cadre de la 7ème édition du Festival International de la Diversité Culturelle, le nouveau recueil de poèmes « Risées de sable » de Maria Zaki et Jacques Herman a remporté « Le Prix de Poésie 2015 du Bureau Culturel de l’Ambassade d’Egypte à Paris » sous le patronage de la Commission nationale...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires