Le Difaâ est dans l’impasse.

 Ses dirigeants ont seméle vent et le club vient de récolter la tempête.

Il faut dire que les « dirigeants  » du club et leur médiocre gestion, y sont pour beaucoup.

Plusieurs joueurs ont quitté le DHJ parce que le club était dans l’incapacité de payer leurs salaires et d’honorer les contrats qui les lient ensemble.

Certes, cette liste est scrupuleusement cachée par des dirigeants aux abois et n’est jamais publiée au public. Mais, tout le monde sait que Kinani, Youssfi, Aguerdoum, Hadhoudi, Jayed, Hassnaoui…attendent encore et toujours les centaines de millions de centimes que le club leur doit.

La FRMF vient de trancher dans cette affaire ( Botola Pro oblige) et a demandé à l’OCP ( partenaire principal du DHJ) de verser sa contribution annuelle, directement à la fédération, pour payer les joueurs et effacer, au plus vite, l’ardoise du DHJ.

Manque de chance, l’OCP qui octroyait 1 milliard et 600 millions de centimes au DHJ,  a décidé de n’en octroyer que 900 millions, cette année ( Covid-19 oblige.)

Et comme un malheur ne vient jamais seul, les communes de Moulay Abdellah, Hawzia, El-Jadida…ont décidé de suspendre l’aide de 100 millions de centimes qu’ils avaient l’habitude d' » offrir gracieusement au club » depuis l’ère de Mouâd Jamiî.

Acculées à le faire sous pression, ou pour lécher les bottes à ce dernier, là n’est pas notre sujet pour cette fois.

Entre un entraîneur qui touche 24 millions de centimes et qui est incapable de sortir le DHJ du pétrin, sans recrutement de nouveaux joueurs; un Aziz Bouderbala, dit Directeur sportif, et qui touche une sinécure de 8 millions de centimes pour ne rien faire…et une caisse vide…on est en droit de se poser une question des plus basiques : Mais où va le Difa

Temps que le gouverneur intervienne pour sortir le club de cette crise sans précédent.

El Jadida Scoop

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2021/01/dhj.entraineur.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2021/01/dhj.entraineur-150x150.jpgadminsRadar Sur El JadidaLe Difaâ est dans l'impasse.  Ses dirigeants ont seméle vent et le club vient de récolter la tempête. Il faut dire que les 'dirigeants ' du club et leur médiocre gestion, y sont pour beaucoup. Plusieurs joueurs ont quitté le DHJ parce que le club était dans l'incapacité de payer leurs salaires et...Source de L'information Fiable