REVISITONS  NOTRE  PATRIMOINE  ARCHITECTURAL  ALMOHADE  POUR  CONSERVER  L’HARMONIE DE NOS MINARETS

Par: M’Hammed Beddari   beddari1

Rien que de voir, matin et soir, dans la majorité de nos minarets actuels, les rapports extravagants entre les tours et les lanternons, jusqu’au point de voir des ouvrages un peu étranges «voir photo », on a envie de contempler, et d’admirer encore davantage l’harmonie des minarets Almohades. Abstraction faite des éléments du décor des façades, et de la forme, les minarets, dans l’ensemble sont constitués de deux grandes parties.

mosquée mosquée1

Le Minaret de la Mosquée de la Koutobia à G et celui de  SidiBouzid à D

 En partant du bas, il y’a la tour, puis le lanternon, surmonté par une coupole, qui se termine par un Jamor, boule en métal dorée.

Le rapport de la hauteur du lanternon par rapport à la tour est de 1/5ème, comme on peut le constater dans le minaret de la Koutoubia, qui est une référence en la matière.

Quel rapport voyons_ nous dans les minarets de ces temps-ci, que ce soit, dans le milieu urbain ou rural? Je vous laisse le soin de le constater, à travers les minarets qui vous entourent, et d’en tirer les conclusions.

Related posts

Leave a Comment