Rentrée scolaire: la logique commerciale

ecole2

Par : Ahmed BENHIMA (ELJADIDASCOOP)

Notre enseignement, public et privé, s’installe  dangereusement dans une logique sauvagement commerciale.

Dans le premier, certains enseignants, imposent, dans l’illégalité et l’impunité les plus totales,  des « heures supplémentaires »  payantes,  sans contre- partie éducative.  J’appelle cette pratique, le harcèlement pédagogique.

Dans le second   on applique   des tarifs arbitraires,  disproportionnés   avec les  services fournis, on  fait payer des sommes d’argent, le plus souvent, sans justificatifs  et  surtout sans raisons convaincantes. Non représentés,  les parents   n’ont aucun moyen de s’en prémunir ou de s’en défendre.

A défaut de pédagogie, on sert la  démagogie dans les écoles de l’Etat et on joue la séduction dans celles  des commerçants.

Related posts

Leave a Comment