Quelle sécurité à El-Jadida ?

Entre ce qu’on voit et ce qu’on nous donne à lire sur certains sites électroniques, c’est comme la nuit et le jour.

Que la criminalité fleurit à El-Jadida, comme jamais auparavant, est un fait indéniable. Agressions, vols, viols…sont devenus monnaies courantes.

Que chaque opportunité, aussi minime soit-elle : match de foot, « fête » de « Hlillou », d’Achoura…représentent aujourd’hui une aubaine attendue et espérée, par certains marginaux, pour extérioriser et donner libre cours à  leurs impulsions criminelles, est une amère réalité.

En parallèle, et au lieu de parer au plus vite à cette insécurité ambiante dans la ville et plus que préoccupante, notre police essaye de calmer la population et d’éviter la psychose, via quelques communiqués publiés dans certains sites et qui lui font tous et sans exception, la Part Belle.

Mais nulle part, on ne fait allusion à ce « mcharmal », dansant avec son sabre sur le toit d’une fourgonnette de police, sans que personne n’ose le neutraliser, d’une manière ou d’une autre…

En humiliant les policiers présents sur place, de la sorte, ce « mcharmal » a réussi à humilier l’ensemble du corps policier, et ce, en « manquant de respect » au symbole même de l’autorité policière. Cela va sans dire, de  l’image négative que « cette danse endiablée sur la fourgonnette » transmet au citoyen lambda qui voyait et rêve de continuer à voir dans l’ensemble du corps policier…son sauveur.

C’est pourquoi, la sécurité des citoyens n’est pas qu’une affaire de communiqués de presse, mais de travail, d’abnégation, de sacrifice, de courage et bien d’autres qualités encore.

Certes, les choses ne sont pas aisées sur le terrain. Elles ne le sont pour personne d’ailleurs. Cependant, l’insécurité ambiante dans la ville l’exige. Et ce, pour le bien être de tous.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment