Que vaut l’école de football du DHJ ?

Que vaut une école où les entraineurs, tous d’anciens joueurs du club, n’ont pas touché leurs salaires, depuis bientôt un an ?

Que vaut une école, où pour survivre, ces « entraineurs » sont obligés de tendre la main aux parents des joueurs, pour parvenir à joindre les deux bouts ?

Ce qu’on est entrain de raconter est un secret de polichinelle dans le milieu footballistique d’El-Jadida. Tout le monde en parle. Tout le monde se confie…Mais personne, parmi ces « employés » n’a le courage de le dire ouvertement, de peur de perdre sa place.

Dans ce milieu, de plus en plus pourri et corrompu, fait de copinage et de clientélisme,  pouvons-nous vraiment  s’attendre à y voir encore éclore, de jeunes joueurs pétris de talents et aptes à jouer un jour en Botola Pro ?

Des jeunes de la trempe de Yaqdani, Riahi, Amanallah…

Ces anciens joueurs qui sont en attente de leurs salaires, depuis presqu’une année, ont intérêt à « casser la baraque » et à demander leur dû. Ce sera tout à leur honneur et les jdidis seront tous de leur côté. Mais garder le silence et continuer à tendre la main aux parents « fortunés » de certains joueurs, en contre partie d’une titularisation, loin d’être méritée, cela ne prédit rien de bon…

A bon entendeur…

El Jadida Scoop    

Related posts

Leave a Comment