PORT DE PÊCHE D’EL JADIDA Pour une meilleure gestion de l’espace

Par :Chahid Ahmed

Cela fait seulement  un peu plus de quatre ans, et plus précisément en Janvier 2012,  que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a procédé à l’inauguration des nouveaux aménagements du petit port de pêche d’El Jadida. Une initiative des plus louables qui a été vivement applaudie par les hommes de la mer et fortement appréciée par les citoyens  de la ville ; l’objectif étant la modernisation de l’infrastructure d’accueil et de commercialisation de la pêche artisanale et côtière dans la province et partant de là, accéder à l’amélioration de la compétitivité du port à travers l’augmentation du tonnage débarqué.

chahid

Que s’est-il donc passé entre temps, pour que ce petit bijou perde aussi rapidement  de son éclat, alors que la ville tablait sur sa rénovation pour y intégrer  la dimension  touristique, qui n’aurait pas manqué d’intérêt, puisque ce petit port de pêche, fait à la fois le prolongement du centre d’El Jadida tout en restant fortement chargé d’histoire.

Aujourd’hui, un petit tour du côté de cette place maritime, ne peut en aucun cas nous laisser froid et sans la moindre réaction citoyenne, d’autant plus que ce « nouveau look », tel qu’on se plaisait de l’appeler au départ, est le fruit d’un investissement de 60 millions de dirhams.

Au-delà de la zone dédiée au quartier des administrations (ANP, ONP, département des pêches maritimes), et où les bâtiments conservent  encore un peu de dignité, le reste du port porte déjà en lui les germes du décrépi et de l’abandon. Le béton est lui aussi entrain de gagner du terrain, mettant à l’étroit les activités des marins pêcheurs qui ne savent même plus où rapiécer leurs filets de pêche côtière dont l’envergure fait appel à des espaces conséquents. Les mêmes turpitudes on peut les remarquer nettement du côté des adeptes de la pêche artisanale, dont les embarcations mis à sec, ressemblent beaucoup plus à de petites coquilles multicolores, entassées pèle mêle les unes sur les autres.

chahid1

On nous dira peut-être que cette marche de béton est la résultante de certains besoins ou réajustements auxquels fait appel le bon fonctionnement du petit port…dans ces conditions comment se fait-il qu’on ait pu négliger de tels « atouts » lors du montage du projet d’aménagement ou encore qu’on n’ait pas remarqué ces lacunes durant les travaux de réalisation ?

Pour rappel, disons qu’avant tout, cette réalisation a été dédiée aux hommes de la mer et à leur bien être afin de leur permettre d’exercer leur métier en toute aise pour pouvoir être  compétitifs dans d’excellentes conditions. C’est donc sur la base de ces impératifs là et au-delà de toute surenchère que les gestionnaires de cette entité marine doivent percevoir l’harmonisation de cet espace qui commence à sentir l’étouffé.

 

 

 

 

 

Related posts

Leave a Comment