Point de vue…

Hier je rentrais un peu tard chez moi, vers une heure du matin. Il faut dire que la fraîcheur du soir encourage à prolonger les veilles. Dans la rue, les boutiques sont encore ouvertes et même un salon de coiffure continue de recevoir des clients.

Ce phénomène est courant chez nous. Il est impensable pour un Occidental. Chez ce dernier, avant une heure précise d’ouverture ou après une autre tout aussi précise de fermeture, il est impossible d’acheter une baguette de pain, un tube de dentifrice ou une boîte de lait, encore moins se faire couper les cheveux ou se faire servir un sandwich.

Comment comprendre ce contraste (possible ici, impensable là-bas) autrement qu’en admettant que ce sont des phénomènes culturels et civilisationnels, souvent différents et associés à des valeurs elles aussi souvent différentes d’une communauté à une autre ?

Cela ne doit, en principe, poser aucun problème, tout au plus, susciter l’étonnement ou l’amusement.  Peut-on comprendre ces conduites opposées ? Oui. Elles réfèrent à deux valeurs différentes. En Occident, on donne la priorité au temps.

En Orient, on donne la priorité à la vie. Peut-on leur faire changer de valeur, les juger ? Là-dessus je suis moins catégorique. Ce débat peut s’étendre à des phénomènes beaucoup plus subtils, beaucoup plus complexes, comme ceux qui sont associés à la notion de libertés individuelles. L’Occident tend à nous imposer son point de vue sur des questions qui nous sidèrent tels l’homosexualité (mariages homosexuels), tel l’adultère, tel le rapport à notre foi ou les peines pour certains crimes graves.

Rappelons-lui que nous ne sommes pas des sauvages démunis de sentiments humains, démunis de bons sens ou réfractaires au progrès pour regarder notre attachement à nos valeurs comme un manque de civilisation. Nous avons une culture propre, des spécificités propres tout comme l’Occident a les siennes propres et il y a à côté le devoir du respect des différences.

Ahmed BENHIMA ( El Jadida Scoop)

Related posts

One Thought to “Point de vue…”

  1. Jad

    Bonjour,c’est l’occidental celui qui donne la priorité au temps en réponse à un oriental qui donne la priorité à la vie.Oui vous avez raison on peut ici à El Jadida se faire couper les cheveux à 22H,puis aller s’encanailler dans un café pour y boir des Tonics qui vont vous rendre ivre,méchant,arrogant et dangereux quand vous aller reprendre le volant.Place à la vie celle qui vous donne un auto radio qui distille de la musique à décorner les boeufs et qui réveille tout le quartier quand vous rentrez vous coucher à 3H du matin.Les salariés et les employés qui eux travaillent le lendemain apprécient cet ode à la vie.Le respect et la différence de l’autre c’est aussi de ne pas déranger celles et ceux qui ont besoin de repos pour pouvoir le lendemain travailler dans de bonnes conditions.Le temps en Occident c’est celui qui te permet d’être reçu à l’heure dans une administration.Le temps en Occident c’est celui qui fait que la productivité permet d’avoir un systeme social comme la sécurité sociale,des congés payés,des caisses de retraite qui assurent une vie décente aux gens.Le temps en Occident c’est celui qui permet d’apprendre que l’on s’arrête à un stop,à un feu rouge et que lorsque l’on effectue des travaux dangereux on prends le temps de s’équiper pour assurer sa sécurité et celle de ses camarades.Dire que l’occident tend à imposer ses moeurs il faudrait nous énoncer des choses factuelles.Personnellement dans mon Coran j’y ai appris qu’il fallait lire,oui lire et apprendre.Alors je lis et j’appends j’apprends que les moeurs auxquels vous faites références sont eux-mêmes libellés dans la littérature Arabe.Une surprise ou une censure?Ce qui est regrettable dans votre texte c’est qu’une foi de plus vous stigmatiser les occidentaux qui seraient des importateurs de l’homosexualité.Connaissez vous votre histoire? Dans son Histoire des califes, le théologien et historien égyptien Jalaloudine Assayouti, fournit cette description du calife abbasside Al Amine : ‘‘ Il achetait, sans compter, des eunuques qu’il réservait à son plaisir, renonçant ainsi à ses femmes et concubines’’. Al Amine, fils et successeur du grand calife Haroun Arrachid, vouait un amour démesuré à certains de ses esclaves mâles, et composait pour eux des poèmes où il manifestait sa passion et sa flamme. Le calife, dont l’empire s’étendait du Maghreb jusqu’à la Chine, décrit ainsi son
    serviteur Kawthar dans l’un de ses poèmes : ‘‘Kawthar est ma religion et ma vie, ma maladie et mon médecin. Bien injuste est celui qui blâme un cœur pour son amour’’.

    D’autres califes abbassides, comme Al Moâtassim et Al Wathiq, écrivaient des poèmes d’amour dédiés aux jeunes garçons et éphèbes. Alssayouti, grand théologien malékite, nous apprend à ce propos que le calife Al Moâtassim avait ‘‘un mignon d’une beauté exceptionnelle qui s’appelait Ajib, et dont il était follement amoureux’’.
    Dans son traité historique Albidaya wa Alnihaya, Ibn Kathir juriste et théologien syrien du 14ème siècle, déplore que l’homosexualité touche ‘‘la majorité des rois et des princes, mais aussi les commerçants, les gens ordinaires, les écrivains, les ouléma et les juges, sauf ceux que Dieu a voulu préserver de ce vice’’. Quant à Al Maqrizi, l’historien égyptien du 15ème siècle (cité par Malek Chebel dans Le dictionnaire amoureux de l’Islam, Editions Plon, 2004), il témoigne qu’à son époque ‘‘ l’homosexualité était si répandue que les femmes devaient s’habiller en hommes pour avoir grâce aux yeux de leurs prétendants’’.
    Il fut une époque où oui l’Orient donnait une priorité à la vie mais aujourd’hui où est cet Eden,ce paradis perdu?On parle de L’Irak,de la Tunisie,la Syrie,la Palestine,du Yemen?Question:un opposant politique merite-t-il d’être découpé en morceau dans un Consulat?
    dans mon Coran il y a une sourate qui ‘est cher c’est celles dite des Appartements verset 13: »Nous vous avons reparti en peuples et en tribus,pour que vous fassiez connaissance entre vous ».
    Sourate de la Délibération verset 8: »Si dieu l’avait voulu,il aurait fait de vous une seule communauté »
    Cordialement

Leave a Comment