Municipalité d'El Jadida

Par: M’Hammed Beddari   beddari1

 

Dans une récente chronique, parue dans EL-JADIDA SCOOP , l’auteur, après avoir montré les tares des chefs des partis politiques Marocains, et le manquement à leurs engagements, et promesses électorales , et comme corollaire de cette situation, l’accumulation des richesses par la majorité de ces « Zaïms » , demande, en conclusion, la restitution des sommes d’argent perçues lors des campagnes électorales.

Cette chronique, fort intéressante d’ailleurs, me pousse quand même, à faire les remarques suivantes.

Si c’est, tout à fait légitime, de réclamer le remboursement de l’argent des contribuables, on peut rétorquer,  que ces sommes d’argent, quelque soit leur importance, que valent-elles face aux générations d’analphabètes, dont ces « Zaïms « sont en partie responsables, faute de décollage économique et social ?

Que vaut cet argent, face aux maladies dues aux carences alimentaires, aux femmes enceintes habitant  les régions montagneuses, qui ont perdu leurs vies, et celles de leurs fœtus, à cause de l’isolement et l’enclavement de leurs régions ?

Que vaut cet argent, face aux  quatre millions d’handicapés, qu’on a laissé à la charge de leurs pauvres familles, sans aucune formation, et aucune possibilité d’intégration et qui constituent une lourde charge pour leurs familles, déjà nécessiteuses?

Que vaut cet argent, face aux milliards, dépensés pour former des milliers des diplômés chômeurs, qu’on a pris l’habitude de matraquer, au lieu de penser à les intégrer ?

Il est évident que ces sommes d’argent paraissent dérisoires, face à ce rendez-vous, manqué avec l’Histoire.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/05/Municipalité-dEl-Jadida.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/05/Municipalité-dEl-Jadida.jpg?resize=150%2C150adminsLibre Opinion  Par: M'Hammed Beddari      Dans une récente chronique, parue dans EL-JADIDA SCOOP , l'auteur, après avoir montré les tares des chefs des partis politiques Marocains, et le manquement à leurs engagements, et promesses électorales , et comme corollaire de cette situation, l'accumulation des richesses par la majorité de ces 'Zaïms'...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires