Papa, maman,

Ne me cherchez plus. Ce soir on vient de me trouver. J’étais tout près de vous à quelques mètres de chez nous, je vous voyais me chercher partout,  les yeux enflammés et le cœur meurtri. Mes amis, ne me cherchez plus, mon corps gît rigide, glacé par l’ignominie d’un loup enragé. Pleurez moi, mais priez pour ma mère, pour mon père et pour  mon pays, priez pour ces enfants qui se promènent au milieu des loups affamés, priez pour ces êtres innocents qui n’ont pas eu le temps de courir, de grimper dans les arbres hauts et de sauter dans les flaques d’eau.

Je suis parti plus tôt que prévu, j’aurai aimé rester un peu plus longtemps, juste le temps de bien grandir, le temps de jouer, de faire des études.. mais malheureusement je fus dévoré par un loup qui avait une tête d’homme, un corps d’homme mais qui cachait un regard de loup, des dents de loup, un cœur de loup et des griffes de loup… je les vois d’ici mes amis, il y a tellement de loups qui rôdent dans ce monde, faites attention mes amis, ils rôdent de jour comme de nuit, déguisés sous des tentures humaines, guidés par des pulsions animales, mesquines et dévastatrices.

Je m’en vais mes amis là où je grimperai sur des arbres gigantesques, je serai heureux là où les spectres maléfiques n’existent pas, je suis cet ange qui n’a pas sa place au milieu des démons. Je me suis envolé très haut là où aucun mal ne pourrait m’atteindre.

Papa, maman je vous aime.

Adnane.

إنا لله و إنا إليه راجعون

Touzani Idrissi Habiba

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/09/adnane.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/09/adnane-150x150.jpgadminsLibre OpinionPapa, maman, Ne me cherchez plus. Ce soir on vient de me trouver. J’étais tout près de vous à quelques mètres de chez nous, je vous voyais me chercher partout,  les yeux enflammés et le cœur meurtri. Mes amis, ne me cherchez plus, mon corps gît rigide, glacé par l’ignominie d’un loup enragé. Pleurez...Source de L'information Fiable