Nouvelle zone industrielle d’El Jadida

h3

Par: Azzeddine Hnyen

Une nouvelle zone industrielle verra le jour dans la ville d’El Jadida. Sur une superficie de 80 hectares,  ce projet mobilisera un investissement de l’ordre de 96 millions de dirhams. Selon l’Agence urbaine d’El Jadida, cette zone sera réalisée conformément aux normes et standards environnementaux.

En effet, une étude réalisée récemment par l’Agence urbaine d’El Jadida avait démontré que l’extension de l’actuelle zone industrielle de la ville est de nature à drainer davantage d’investissements, d’accompagner le développement socio-économique de la ville, notamment le port du Jorf Lasfar situé à environ 20 km d’El Jadida et créer davantage de postes d’emploi. La nouvelle zone industrielle sera dédiée, entre autres, aux activités industrielles de l’agroalimentaire, du transport et de la logistique.

La création de cette nouvelle zone industrielle donnera un coup de fouet à Doukkala-Abda. En effet, cette région ne cesse de consolider son positionnement dans le tissu économique national et d’attirer les investisseurs et les opérateurs économiques.

Ces derniers n’hésitent pas à lancer des projets ambitieux créant ainsi de la valeur ajoutée et de l’emploi au niveau des quatre provinces de la région. Au cours de l’année 2013, des investisseurs hollandais avec Ciments du Maroc ont lancé deux parcs éoliens de 100 MW et de 10 MW au niveau de la province de Safi pour un investissement de 1,640 milliard de dirhams.  Il y a également le projet d’extension du quai charbonnier initié par l’ONEE au niveau  de la province d’El Jadida et le projet de construction d’un aéro-club et un centre d’estivage au niveau de la province de Youssoufia initié par l’Office Chérifien des Phosphates.

Au niveau du Centre régional d’investissement de Doukkala-Abda, on met aussi l’accent sur trois  projets de résidences immobilières de promotion touristique à Souiria Laqdima, Beddouza et Ayer qui nécessiteront la mobilisation de 143.000 m² de superficie avec un investissement de l’ordre de 280 millions de dirhams. A cela, il faut ajouter le parc logistique privé à Haouzia  pour un montant d’investissement de l’ordre de 160 millions de dirhams.

Le dynamisme économique que connaît la région de Doukkala donne de la confiance aux porteurs de projets d’investissement et aux créateurs d’entreprises. Rien que durant le premier semestre de l’année 2013, le Centre régional d’investissement de Doukkala-Abda a enregistré  des résultats prometteurs avec une nette amélioration de ses indicateurs.

Le portefeuille des projets permettra l’injection de 6,929 milliards de dirhams qui permettront de créer quelque 4.229 postes d’emploi. Leur concrétisation nécessitera la mobilisation de 173,89 hectares de foncier public et privé.

Le bilan des activités du Centre régional d’investissement en 2012 a été aussi très rassurant. De point de vue quantitatif,  le portefeuille des projets agréés au niveau régional s’est élevé à 86 dossiers d’investissement pour un montant total de 11,879 milliards de dirhams permettant la création de 7.839 postes d’emploi.

Les projets dont le montant d’investissement est supérieur à 200 millions de dirhams étaient au nombre de 11. Leur réalisation avait nécessité  à eux seuls 9,4 milliards de dirhams.

Related posts

Leave a Comment