Par: Ahmed Benhima   benhima3  (eljadidascoop)

 

Notre enseignement est ruiné par les discours idéologiques et les calculs politiques. Nous nous disputons depuis l’indépendance pour le choix d’une langue d’enseignement. Soixante ans après cette date, nous sommes toujours au même point d’hésitation et au même niveau de querelle.

En 1956, nous devions choisir entre deux langues et cela ne s’est pas fait.

En 2016, nous devons trancher entre deux langues et deux dialectes supplémentaires. Rien ne laisse présager que cela se fera.

Entre temps, le monde avance et nous reculons. Celui parmi nous qui oseecole100 percer, de quelque manière que ce soit cet obstacle reçoit les foudres des détracteurs qui veillent sur le statu-quo. Manifestement, on n’est pas prêt de comprendre et d’admettre l’évidence. Une langue, je dis bien une langue et non pas un dialecte, prospère lorsque la communauté qui la pratique réunit certaines conditions :

– Lorsqu’elle consomme et produit le savoir.

– Lorsqu’elle produit la richesse, la répartit équitablement et l’investit rationnellement.

– Lorsqu’elle possède la force, armée pour se protéger, se défendre, et au besoin, imposer sa volonté.

Laquelle de ces conditions assurons-nous aujourd’hui ? Je n’en vois aucune. Depuis le XXIIème, siècle, les arabes sombrent dans l’ignorance et la paresse. Il est temps de comprendre que de même qu’il existe pour nous un danger « daîchéen » qui intente à notre sécurité physique, il existe un danger « daîchéen » qui intente à notre intelligence. Nous devons combattre l’un et l’autre pour assurer notre survie et aller de l’avant. Au Maroc, nous avons une chance exceptionnelle, il est inadmissible de ne pas la saisir, de ne pas en profiter. Notre Roi est Un Homme intelligent et dynamique. Il fait avancer notre pays à pas de géant par l’intelligence et le dynamisme. Réconcilions-nous avec ces qualités et participons à l’édification de notre Maroc.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/11/ecole15.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/11/ecole15.jpg?resize=150%2C150adminsLibre Opinion  Par: Ahmed Benhima     (eljadidascoop)   Notre enseignement est ruiné par les discours idéologiques et les calculs politiques. Nous nous disputons depuis l’indépendance pour le choix d’une langue d’enseignement. Soixante ans après cette date, nous sommes toujours au même point d’hésitation et au même niveau de querelle. En 1956, nous devions choisir...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires