ENA

EL JADIDA SCOOP

A quoi sert-il que des lèves aient des 18 -19 au bac, quand les portes de nos grandes écoles et universités restent fermés  à la grande majorité d’entre eux ?

Et pour cause…la corruption y fait rage dans ces « sanctuaires ». Et les parents d’élèves sont incapables d’en parler  et  dénoncer publiquement ces méfaits, sans preuves tangibles, au préalable.

Des preuves que le gouvernement ou les ministères concernés peuvent chercher, en constituant  des commissions d’enquêtes, sûres et fiables.

L’ENA (Ecole Nationale d’Architecture) est l’une de ces écoles que  la quasi-totalité de parents  accusent depuis des années. Elle n’en est pas la seule, malheureusement, car l’université de médicine militaire la talonne de près, et le reste n’est pas blanc comme neige.

A l’ENA, des parents assurent que des élèves n’ont passé ni écrit, ni oral, et ont été admis. Est si difficile à vérifier une telle chose ?

Certes, un système huilé est mis en place pour protégé les coupables, mais parviendra –t-il à résister  à une enquête sérieuse et bien menée?

Il suffira qu’une personne soit coincée, pour que tout  le « château s’écroule ».

Ceci nous expliquera en partie, ces ponts et routes, qui s’écroulent  ou cassent à la première pluie de la saison.

Et c’est pour combattre tous ces méfaits  que  ‘Hirak Rif’ est considéré aujourd’hui comme  le début, vers une société juste et équitable.

A l’université de médecine militaire, au lieu des 18-19 comme notes qualifiantes au concours, des élèves avec des 11-12 ont pu passer les examens d’après des parents d’élèves. Un secret de polichinelle, faut-il le préciser, puisqu’il parait que tout le monde en est au courant, sans que personne ne daigne lever le petit doigt (il faut dire que celui devant le lever,  fait partie de ceux qui en profitent et que ce micmac arrange).

Les exemples du genre sont nombreux et seules des enquêtes impartiales, à même de mettre un terme à ces méfaits  et à la marginalisation des enfants des démunis, sont capables de calmer les esprits de certains parents stupéfiés par ces agissements et les niveaux de l’Etat, dont dépend  son avenir et son devenir, qui en sont aujourd’hui atteint par cette pourriture, qui n’épargne plus rien.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/ENA.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/ENA.jpg?resize=150%2C150adminsNationalEL JADIDA SCOOP A quoi sert-il que des lèves aient des 18 -19 au bac, quand les portes de nos grandes écoles et universités restent fermés  à la grande majorité d’entre eux ? Et pour cause…la corruption y fait rage dans ces « sanctuaires ». Et les parents d’élèves sont incapables d’en parler  et...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires