MONUMENTS HISTORIQUES: QUEL AVENIR?

Par : Ahmed BENHIMA…Agrégé de français…Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques     De La République Française…

lamjahid3

Le site des Moujahidine  (Sidi Mesbah)

ELJADIDASCOOP

Combien de marocains connaissent les monuments historiques dans leurs régions et un peu d’histoire à travers eux ?

Par exemple, combien de jdidis connaissent la cité portugaise ou la Casbah de Boulaouane ?

Combien de safiots connaissent Dar Soltane ou la chapelle portugaise ?

Combien de marrakchis connaissent le palais El- Badiî ou les tombeaux des Saadiens ?

Combien  les ont visités ou  en connaissent la valeur, la date ou les conditions de fondation ?

Ce sont des questions qu’on doit poser aux délégations des ministères de tourisme, de culture et de l’éducation nationale pour connaître  leur nombre exact. Nous découvrirons certainement des chiffres insignifiants et nous comprendrons pourquoi  nous nous intéressons si peu et si mal  à notre héritage historique et culturel, même exceptionnellement riche. Et si nous poussons un peu l’investigation, nous découvrirons que ces ministères et ces délégations sont responsables de la dégradation, de l’abandon et de la perte de ce legs  national.

Ailleurs, on entretient  ces richesses. On les fait connaître et apprécier dans le pays et à travers le monde.

Ailleurs, on s’en sert pour promouvoir  le tourisme culturel, drainer des milliers de touristes et alimenter les réserves de devises.. Mais pour  arriver à ce niveau, il faut des dirigeants professionnels. il faut de l’audace. il faut aussi  des idées.

Quand les responsables sont doués, ils les créent, quand ils sont seulement consciencieux, ils les copient chez les voisins et quand ils ne sont ni doués ni consciencieux, ils  négligent leur patrimoine, ils le livrent à l’oubli, à l’abandon, ils le mettent dans l’état de désolation  et partent à l’étranger pour admirer celui des autres.

Boulâaouane 5

Casbah de Boulaâouane

Si je devais faire une suggestion, je proposerais d’imprimer les photos de nos monuments sur les couvertures de cahiers  avec  une légende de deux ou trois lignes. Je proposerais de faire visiter  ces  édifices aux  écoliers et de leur ouvrir leurs portes et celles des musées. Au final, des millions de marocains seront  plus formés et plus respectueux de leurs biens culturels. Il se trouvera ensuite parmi eux des gens capables de faire plus et mieux, des gens capables de les faire connaître à d’autres peuples.

 

 

Related posts

Leave a Comment