Match amical : Maroc : 4 Canada : 0 « Le Maroc trop fort pour le Canada déboussolé par le charme de Marrakech ! »

Par: Abdellatif Cherraf     cherraf

Dans le cadre des préparatifs pour se qualifier au Mondial 2018 Russie,  le nouveau coach de l’équipe nationale de football du Maroc, Hervé Renard a choisi comme  team-partenaire, le Canada afin de donner une autre occasion aux joueurs marocains évoluant à l’étranger ainsi qu’à Ismail Haddad (WAC) d’étaler leur savoir-faire footballistique dans le but de gagner leur place au sein du groupe partant pour décrocher la seconde qualification au Mondiale 2018 après celle de la CAN 2017. Il y aura encore un autre match amical le 15 novembre 2016 face au Togo pour peaufiner le onze national !

canada99

 Aujourd’hui, on peut dire que le Maroc possède une bonne équipe de football pour paraphraser Hervé Renard qui est toujours à la recherche du meilleur ! Mais il ne faut pas se leurrer ; la formation qui vient d’écraser le « petit » Canada sur ce large score de quatre buts à rien ne fait pas le poids face aux solides équipes africaines ! Et ça, les joueurs en sont conscients d’où cette hargne de vaincre et de convaincre pour avoir leur place dans le groupe Maroc…

Suite à cette belle victoire dont les artisans sont Mehdi Carcéla qui a eu l’honneur d’ouvrir la marque dès la 12ème minute en contrôlant de la poitrine, en pleine surface de réparation, un ballon expédié par Hamza Mendly, pour fusiller le gardien canadien, Borkhane Milane ! Cette réalisation libéra les poulains de Hervé Renard qui ne feront qu’une bouchée des canadiens parus dépassés par les événements créés par  l’ogre marocain durant cette rencontre amicale qui se solda sur le score sans appel de (4-0) dans le grand stade de Marrakech !

Hakim Jiyech, le transformateur des deux pénaltys provoqués successivement par Youcef  Naciri (64’) et Aziz Boudhouz (81’) ; avait tout tenté pour marquer, précisément à la (22 et 33’) mais sur ses tirs de loin, le premier canon passa à coté du poteau et le second fut stoppé en deux temps par le keeper canadien ! Enfin, la cerise du gâteau ; cette demi-volée en pleine lucarne signée Rachid Alioui (84’) suite à cette passe lumineuse de Faycel  Fajr…

A  4 buts à rien, les carottes étaient cuites pour nos amis du canada qui se sont bien amusés à Marrakech au « Five Five Five »… Mais qui étaient malheureux face à un Bono en superbe forme. Ces derniers n’ont scintillé qu’après les plusieurs changements effectués par Renard au dernier quart d’heure de la partie qui s’est avérée chaude pour nos invités déboussolés par la ville ocre de Marrakech, ses odeurs, ses singes, ses serpents, place Jamâa Lefna, son beau lever et coucher de soleil dans les montagnes et palmiers ainsi que  ses chameaux, sans oublier ses calèches et vadrouilles nocturnes !

Related posts

Leave a Comment