chats massacrés 2

 

Par:Aboulasse Mohamed

Un certain nombre de chats domestiques ont été trouvés morts dans l’ancienne médina à Azemmour.  La thèse de la mort accidentelle, ou de l’intoxication involontaire est à exclure, étant donné que les cadavres de ces chats étaient éparpillés à différents endroits de la médina. Reste à retenir l’acte délibéré  d’un petit malin sadique qui a empoisonné intentionnellement tous ces félins apparemment sans le moindre remords.

Tous ces chats exécutés massivement appartenaient à des marocains et à des étrangers domiciliés à l’ancienne médina, et n’étaient nullement des animaux sauvages qui pourraient éventuellement présenter un risque pour la population.

Rappelons que le droit positif marocain stipule que tous les animaux placés sous la main de l’homme bénéficient d’une protection générale contre les comportements humains leur occasionnant des souffrances, portant atteinte à leur intégrité physique ou à leur vie. Le droit pénal marocain réprime toute personne transgressant cette législation.

En Islam, le chat bénéficie d’un statut relativement privilégié : il est considéré comme pur. L’épouse du prophète Aïcha raconte avoir vu l’envoyé de Dieu faire ses ablutions avec l’eau de laquelle avait bu un chat. Plus que ça, les biographes du prophète nous apprennent que sidna Mohamed était sauvé in extremis de la morsure d’un serpent par un félin

En Islam, cet animal est tellement considéré qu’il est aussi illicite (haram) d’acheter ou de vendre un chat, au moment même où on vendait et achetait des humains esclaves !  Le chat a acquis un tel statut au moyen Age en terre d’Islam, alors qu’il était torturé en Europe chrétienne pour être l’annonciateur du mal par le fait que ses yeux brillent dans le noir.

Les anciens Egyptiens vouaient aussi un respect inédit aux chats, un véritable culte, à tel point que des momies de ces animaux ont été retrouvées aux côtés de leurs maîtres. Pour eux, le chat était l’incarnation de la déesse de la fécondité et de l’amour.

A part le rôle qu’il joue dans notre entourage en éliminant systématiquement animaux et insectes nuisibles, on attribue au chat  cette faculté quasi unique de supprimer les énergies négatives de notre corps. Il se colle à nous quand nous dormons afin d’absorber les stress, les angoisses, les craintes, les regrets dont notre corps se décharge la nuit.

Pour conclure, disons que cet animal n’est pas seulement un ornement dans nos habitats, mais le rôle qu’il joue est tellement complexe que notre entendement peine à percevoir le rôle positif que joue cet animal dans notre vie. La parapsychologie révèlera certainement d’autres vertus de cet animal dans l’avenir.

 

.

 

 

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/chats-massacrés-1.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/chats-massacrés-1.jpg?resize=150%2C150adminsSociété  Par:Aboulasse Mohamed Un certain nombre de chats domestiques ont été trouvés morts dans l’ancienne médina à Azemmour.  La thèse de la mort accidentelle, ou de l’intoxication involontaire est à exclure, étant donné que les cadavres de ces chats étaient éparpillés à différents endroits de la médina. Reste à retenir l’acte...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires