Tunnel-Marrakech-Ouarzazate-www.libe_.ma_1

Par : Ismail Harakat

Entre Marrakech et Ouarzazate, un tunnel de contournement du col de Tichka s’impose. Les études sont fin prêtes. Reste le financement, pierre d’achoppement du projet. Autorités locales et société civile s’impatientent.

Le projet du creusement d’un tunnel entre Marrakech et Ouarzazate, contournant le terrible col de Tichka refait surface. Les voix du tissu associatif de la Vallée du Drâa se font de plus en plus entendre pour décrier une situation qui porte un terrible préjudice à une région au potentiel prometteur.

Pour Ouarzazate et Zagora, capitales du cinéma et des palmeraies, le manque à gagner engendré par la difficulté d’accès se chiffre certainement par milliards et couvre tous les aspects. Le tourisme, certes, qui aurait pu prendre une toute autre dimension en cas de désenclavement, mais aussi l’industrie cinématographique, le programme de valorisation des kasbah… Toutes les initiatives menées jusque-là butent sur la question du financement, puisqu’on calcule que le tunnel de contournement du col de Tichka couterait la bagatelle de 1,7 milliard de dirhams. Exorbitant? Pas vraiment si on tient compte des retombées d’un tel projet. La question revêt une telle importance qu’elle a fait l’objet fin mai 2009 d’un colloque international au Palais des Congrès de Marrakech. Depuis les années 1990, sous l’impulsion du Conseil provincial d’Ouarzazate, le projet revient à chaque réunion.

En 1996, le projet a franchi un nouveau palier avec l’élaboration d’une enquête tizi.tichkatechnique et financière, réalisée par la direction provinciale de l’Equipement. Tout porte à croire que c’est cette étude qui servira de base à la réalisation d’un ouvrage prédestiné à un impact retentissant sur la population de la Vallée du Drâa. Première incidence: le trajet Marrakech-Ouarzazate, actuellement de 202 kilomètres, ne serait plus que de 155 kilomètres. Le tout, en contournant le col de Tichka à travers un tunnel de 10 kilomètres, réduisant au total de 45 minutes la durée du voyage entre les deux villes. Et encore, le plus important dans cette opération ne réside pas dans la réduction de la durée du voyage.

Chronologie d’un ouvrage
Le principal impact du projet sera la sécurité des usagers. Il ne faut pas oublier qu’en hiver, avec les tempêtes de neige qui s’abattent sur cette partie de l’Atlas, il n’est pas rare que l’actuelle Route nationale 9 soit fermée à la circulation. Ce qui suppose des retards appréciables pour tout le commerce local. Le tunnel de contournement du Tichka est donc d’actualité et certaines associations comme celle du Grand Ouarzazate, mettent leur point d’honneur à relancer le projet. La Vallée du Drâa n’a que trop perdu de temps. On ne peut renoncer à cet ouvrage sous prétexte que le financement est trop lourd à supporter

 

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/02/tizi.tichka.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/02/tizi.tichka.jpg?resize=150%2C150adminsRégionPar : Ismail Harakat Entre Marrakech et Ouarzazate, un tunnel de contournement du col de Tichka s’impose. Les études sont fin prêtes. Reste le financement, pierre d’achoppement du projet. Autorités locales et société civile s’impatientent. Le projet du creusement d’un tunnel entre Marrakech et Ouarzazate, contournant le terrible col de Tichka refait...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires