Maroc: le problème des langues dans le système éducatif

benhima0

Par: Ahmed Benhima- eljadidascoop-

Au Maroc, le problème des langues dans le système éducatif se trouve dans une confusion indescriptible. Au lendemain de l’indépendance, il se posait en termes idéologiques et passionnels (vous êtes patriote et bon musulman si vous optez pour l’arabisation, vous êtes traitre et kafer dans le cas contraire). Les temps ont évolué. Notre approche, malheureusement, est restée figée. Notre peuple fait les frais de cette stagnation. Aujourd’hui, il nécessite une approche économique et rationnelle. Sans nous départir de notre identité, sans désavouer nos langues et nos cultures, nous devons désigner un rôle à chaque langue, locale et étrangère. Notre dialecte maternel pour notre communication et notre culture orale, les langues d’emprunt (l’arabe classique compris) pour l’ acquisition des savoirs et des cultures specifiques qu’elles véhiculent. Jamais pour se substituer arbitrairement et anarchiquement les unes aux autres. Le choix des langues d’apprentissage doit être confié à des spécialistes et généralisé à toute la population dans les écoles publiques, seules autorisées pour assurer l’égalité des chances et permettre la mobilité des classes.

Related posts

Leave a Comment