Malika Kabab et sa poésie philosophique : Quête du Moi et de l’Autre

Affiche Festival 2015 Fin

ELJADIDASCOOP

Les recueils de Malika Kabab  portent tous des  titres interrogatifs ; des titres courts, nerveux, originaux, tout en restant précis et adaptés.

Simple hasard  où envie de  remettre certaines vérités  en question ?

Quoi qu’il en soit, ce procédé  semble aiguiser  la curiosité du lecteur et lui donner envie de plonger  dans leurs contenus et en connaitre l’aboutissement.

La nature de l’homme l’a de tout temps poussé à méditer et à se poser des questions sur soi, sur l’autre et sur tout ce constitue  son univers.

En tant que poétesse, Khadija Kabab  semble mieux inspirée pour nous en parler  et  ses recueils mériter toutes les attentions et tous les égards qui leurs sont dus.

Qui suis-je (Mane Ana ) ?

Ce recueil est une pause, un temps d’arrêt, que toute personne doit marquer à un moment de sa vie. Une quête de soi et une  façon d’être et d’agir, à même de la libérer des doutes qui entachent son quotidien. C’est une remise en question des plus  légitimes et qui permettent d’atteindre cette Vérité formelle, empirique et existentielle.

Qui suis-je ? C’est le début d’une expérience existentialiste. Une quête  continue de la  vérité et l’aboutissement de plusieurs  questions déjà posées et qui ont fini par s’imbriquer les unes aux  autres.

Qui suis-je ? Question Existentielle. Quête du Moi, le vrai et l’authentique.

Qui suis-je ?  Pour mieux connaitre et accepter l’Autre.

kabab (2)

-Jusqu’à quand (Ila Mata )?

Une question   qui ressemble à une bouteille jetée à la mer. La bouteille de l’espoir.  Tout faire pour  être en mesure de changer les choses autour de soi  et  de là,  changer le monde et l’Ëtre en mieux.

Jusqu’à quand ? Une  question toute simple en apparence, mais une question qui porte en ses entrailles, le rêve d’un changement,  l’espoir en des lendemains meilleurs et en une humanité qui baigne dans un univers de justice et de pardon.

-Reviendra-t-il (Hal Sayaôud )?

Une sorte de spleen Baudelairien. La quête d’un idéal. Non pas  de revenir vers le  passé, mais  d’aller vers l’avenir et vers  ses incertitudes.

Le présent d’aujourd’hui sera le passé de demain et l’avenir porteur des principes humains, n’est qu’une émanation du  passé. Une plate forme  qui nous projette vers l’avenir, mais en aucun cas un refuge ou un retour vers le passé.

-Pour qui ( Li mane )?

Pour qui je vis ? Pour qui j’écris ? Pour qui je chante ? Pour qui bat mon cœur ? Pour qui je pense ?

Qui m’a déçu ? Qui me hante ? Qui est ma Muse ? Qui a changé mon univers ? Qui m’a enseigné ? Qui  m’a donné sans compter et sans me demander des comptes, en retour ?

Une cascade de questions,  en rapport étroit avec le Moi et  l’Autre, avec l’Ego et l’Alter Ego et qui au final, parviennent à instaurer une sorte  de dialogue soufi entre l’Etre et son Créateur.

-Pourquoi se chamailler (Lima l’îtab) ?

Une invitation franche à la réconciliation du Moi  avec l’Autre.  Réconciliation entre l’Homme et son Ego.

Bio-express : Malik Kabab est née à El Jadida, a étudié à Casablanca et a travaillé à Kenitra. Doté d’une formation d’économiste, elle est habituée à l’exactitude scientifique des chiffres et des données.

Ses cinq recueils sont une suite de questions et de questionnements. Une quête de certitude et d’ exactitude. Un tiraillement  entre une science, dite exacte et une autre humaine …plus élastique.

Malika.Kabab (2)

 

 

 

Related posts

Leave a Comment