mehdaoui

Aujourd’hui plus que jamais,  il s’avère que la mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger s’impose comme  l’une des composantes majeures de la stratégie nationale, qui consiste à faire appel aux potentialités marocaines établies à l’étranger afin de renforcer leur contribution au développement de leur pays d’origine.

Et c’est dans cette optique que vient de naître l’Association du réseau des avocats marocains résidant à l’étranger, dont les travaux de l’assemblée générale constitutive ont eu lieu tout récemment à Rabat en présence du ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, du ministre de la Justice, Mohamed Aoujjar, du premier président de la Cour de cassation, président-délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustafa Fares , du Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui et du président de l’Association des Barreaux du Maroc (ABAM) le bâtonnier Mohamed Akdim.

A l’occasion de ce grand événement, nous avons eu tout le plaisir de rencontrer un des artisans de cette première, en l’occurrence maître Mehdaoui Abdellah, ce Jdidi-Dijonnais qui  n’a jamais cessé d’honorer sa ville natale et celle de son adoption en consolidant les ponts d’amitié et de collaboration entre les deux rives de la méditerranée.

Selon ce docteur en droit fiscal et membre élu du réseau, son implication dans cette noble activité qui défend les intérêts suprêmes est en fait liée à l’annonce par le gouvernement marocain  d’un programme  intitulé « mobilisation de compétences marocaines à l’étranger », orienté vers  les Marocains résidant à l’étranger (MRE) , proches des centres de décision politique et économique en Europe, aux USA et le CANADA,(professions libérales, techniciens, hommes d’affaires, salariés….).
Appliqué aux Avocats, ce programme s’est assigné dans le concret deux  objectifs:
*La défense des intérêts des MRE en précarité, (Les mineurs, les retraités, les migrants, les sans emplois frappés par la crise économique  … ), 
*La défense des intérêts du Maroc par l’Avocat MRE qui doit être  le porte parole d’un pays ouvert à l’investissement ( MRE,  et étranger ), en pleine réforme institutionnelle (constitution, justice, droits de l’homme, code de la famille,etc).pour la consécration de l’état de droit.
Maître Mehdaoui a donc pris part avec d’autres à cet élan sur invitation du consulat du Maroc à Dijon et du Ministre délégué des MRE de l’époque ( Amer).
Conscient de l’importance et du bien fondé de cette initiative, il lui a apparu nécessaire de contribuer à ce processus et l’accompagner humblement en Bourgogne dans la sphère  judiciaire, auprès des décideurs économiques et politiques.
Selon lui, cet engagement lui a été facilité par son appartenance au Syndicat des Avocats de France (gauche) et sa proximité du Consulat du Royaume du Maroc à Dijon dont il est l’Avocat.
C’est dans cet esprit qu’un jumelage a été concrétisé avec les Barreaux d’El Jadida /Dijon,  et que des propositions fortes ont été formées auprès du   Ministre  pour la création urgente du  « Guichet unique MRE » au Maroc et l’installation d’une cellule de veille sur la question de l’investissement MRE et étranger au Maroc.
Aussi, Mehdaoui n’a pas manqué de souligner que le réseau est une émanation du  Ministère délégué et des Avocats MRE implantés en Europe, USA, CANADA et Afrique du Nord. et que ce projet  a pris forme avec l’actuel  Ministre  Ben Atiq. De même, que c’est dans cet esprit que furent organisés 2 forums d’avocats MRE, auxquels il avait participé,

A noter enfin que Maître Mehdaoui Abdellah a été élu membre du réseau lors de L’assemblée générale constitutive qui s’était tenue à Rabat le 17 mars dernier et il est également membre  du comité de rédaction des actes constitutifs, d’organisation des instances représentatives et d’exécution du réseau.
Enfin et pour information la finalisation de la création du réseau aura lieu à Marrakech le 21 avril prochain.
                                         Chahid Ahmed

PS:
Mehdaoui Abdellah est né à EL Jadida le 21/1/1954.
Il est docteur en droit fiscal et ex cadre du Ministère du commerce et de l’industrie (1986/1992).
Il a prêté serment en tant qu’Avocat inscrit au barreau de Dijon en 1995.
Il a ouvert un cabinet secondaire en 2010 à El Jadida en terre natale.
Il est membre du Syndicat des Avocats de France,investi dans le droit des étrangers et de l’immigration ainsi que le droit fiscal et de l’investissement

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/04/mehdaoui.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/04/mehdaoui.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionAujourd'hui plus que jamais,  il s’avère que la mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger s'impose comme  l’une des composantes majeures de la stratégie nationale, qui consiste à faire appel aux potentialités marocaines établies à l’étranger afin de renforcer leur contribution au développement de leur pays d’origine. Et c’est dans...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires