mahi

EL JADIDA SCOOP

La Galerie Noir sur Blanc démarre l’année 2018 en apothéose en organisant une exposition

unique et inédite de Mahi Binebine, spécialement conçue pour elle :  une exposition « entre

noir et blanc » pour la galerie noir sur blanc

Cette galerie, il la connait bien, il en a fait l’ouverture en 2007 et surtout il en a toujours été le

principal soutien, fidèle en cela non seulement à l’Art et aux Artistes mais aussi à toutes les

valeurs de solidarité qui l’animent.  Après la publication de son roman  Les étoiles de Sidi 

Moumen et son adaptation au cinéma, ne s’est-il pas  engagé, avec une générosité inépuisable,

auprès des jeunes laissés-pour- compte des bidonvilles de Sidi Moumen,  attestant du pouvoir

de l’artiste d’influer réellement et concrètement sur le cours des choses ?

Car la démarche de  Mahi Binebine  tant dans l’écriture que dans la peinture est aux antipodes

de l’art pour l’art, de la solitude et du retrait dans lequel d’aucuns voudraient se retrancher, au

nom d’une prétendue primauté de l’Art sur la Vie. Pour lui, la création est avant tout

engagement éthique et social. Depuis maintenant des décennies,  son univers, hanté par ceux

qui souffrent, dénonce l’arbitraire, fustige l’enfermement et  la violence sous toutes ses formes.

Ses œuvres sont autant de tranches de vie, de lucarnes qui ouvrent sur ses indignations et  ses

convictions. Cette « stature d’homme » debout dont parle le poète René Char, face aux

félonies et aux reniements de son époque, il l’a acquise de haute lutte, tels les personnages de

ses tableaux, qui s’échinent sous le poids des tourments qui les habitent.

Mais qui connait l’homme et l’artiste sait avec  quelle légèreté à la fois élégante et

douloureuse, Mahi Binebine  sait faire face. Car l’artiste, vigie de son temps, témoigne mais

couvre aussi d’un voile pudique, ses affres intérieures, pour mieux laisser entrevoir, les

frémissements d’un monde nouveau.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/01/mahi.png?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/01/mahi.png?resize=150%2C150adminsArt & CultureEL JADIDA SCOOP La Galerie Noir sur Blanc démarre l’année 2018 en apothéose en organisant une exposition unique et inédite de Mahi Binebine, spécialement conçue pour elle :  une exposition « entre noir et blanc » pour la galerie noir sur blanc Cette galerie, il la connait bien, il en a fait l’ouverture en 2007 et surtout...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires