Le Conseil Communal, constitué en majorité de PJDistes et d’Istiqlaliens, vient d’approuver, dans une session extraordinaire, tenue ce lundi au siège de la Commune, une demande d’un prêt d’un montant de 100 millions de dirhams, auprès du Fonds d’Equipement Communal (FEC), dans le cadre d’un avenant à la convention-cadre de partenariat, ayant pour objectif la réalisation de projets d’aménagement et de développement des collectivités locales relevant de la province d’El Jadida.

Contesté par les conseillers de l’opposition, mais aussi par certains membres de droite, cet ordre du jour n’a pas manqué de remettre sur la table les graves conséquences du surendettement dans lesquelles la Commune a été entraînée par l’ancien président du Conseil poursuivi actuellement en justice.

Il faut rappeler que le Ministère de l’Intérieur devait octroyer une subvention pour la réalisation de ces projets de réaménagement de la ville, mais vu le contexte actuel de l’urgence sanitaire et de l’approche des élections, la programmation de cette subvention s’avère peu probable, et le Conseil a alors opté pour une demande d’un prêt auprès du Fonds d’Equipement Communal, pour la réalisation de ces projets d’aménagement urbain des grandes artères de la ville.

M. Mostapha Morchid, Président de la Commission Financière a précisé que le remboursement échelonné de ce prêt se fera par la Direction des Collectivités Locales relevant du Ministère de l’Intérieur et non par la Commune Urbaine.

M. Youssef Bizid, Conseiller de l’opposition, a soulevé de son côté qu’une demande de prêt, auprès du Fonds d’Equipement Communal, dans le cadre d’un avenant à la convention-cadre de partenariat, ayant pour objectif la réalisation de projets d’aménagement et de développement n’est pas réglementaire, du fait que le Conseil Communal a déjà approuvé cette convention pour laquelle le Ministère de l’Intérieur avait donné son aval pour accorder à la Commune une subvention de 100 millions de dirhams, qui devaient être affectés pour la réalisation de ces projets. Selon ses propos, cette demande ne devait pas faire l’objet d’un avenant pour son réajustement, en précisant que le Ministère de l’Intérieur pourrait refuser l’approbation de ce point du fait de sa contradiction avec la convention-cadre.

M. Noureddine Lebbar, a de son côté, fortement contesté cette demande, attirant l’attention des membres de ne pas refaire les erreurs du Conseil précédent qui ont entraîné la Commune dans un surendettement dont elle subira les conséquences pendant de longues années.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/benrbiâ5.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/benrbiâ5-150x150.jpgadminsFocusLe Conseil Communal, constitué en majorité de PJDistes et d’Istiqlaliens, vient d’approuver, dans une session extraordinaire, tenue ce lundi au siège de la Commune, une demande d’un prêt d’un montant de 100 millions de dirhams, auprès du Fonds d’Equipement Communal (FEC), dans le cadre d’un avenant à la convention-cadre de partenariat, ayant pour objectif...Source de L'information Fiable