Par: Alain Degans   degans

Les médias nationaux et locaux, à l’invitation de l’Institut Français du Maroc, étaient conviés à une conférence de presse ce mardi 30 mai dans les magnifiques locaux de l’hôtel Pullman, tout récemment relookés.

Monsieur Jean-Marc Berthon, Directeur des Instituts français du Maroc, se livra à une brève présentation de ce qui sera l’événement de la semaine dans tout le Maroc, « les nuits du Ramadan ».

Il rappela que les nuits sont nées à El Jadida en 2007, à l’initiative de l’institut local et sont devenues au plan national une vitrine de l’Institut français du Maroc, une marque de fabrique originale qui invite au dialogue nord/sud au travers toutes les sonorités musicales… Un festival arrivé désormais à maturité. Les nuits du ramadan 2016 avaient rassemblé 26 000 spectateurs à travers tout le Maroc et plus de 100 artistes avaient fait vibrer des foules enthousiastes.

La programmation pour tout le Maroc a été réalisée, comme chaque année, par l’équipe de l’Institut français d’El Jadida et Monsieur Damien Heurtebise, son directeur, tint à remercier son équipe qui a planché sur le projet durant des mois. Du reste, il indiqua que les 11èmes « Nuits du ramadan » ne se sont pas encore déroulées que, déjà, le projet pour l’an prochain est « sur le métier ».
Le thème choisi pour ces 11èmes « Nuits du Ramadan », « l’exil et le métissage », fait référence à l’actualité et s’inscrit parfaitement dans la philosophie du festival qui se résume par ces trois buts : croiser les cultures, multiplicité et dialogue.

Damien Heurtebise souligna l’originalité des « Nuits du Ramadan » qui s’appuyant sur le réseau national des instituts français du Maroc, permet que ce festival soit itinérant. Il aura donc lieu du 02 au 06 juin dans les villes et dans des cadres multiformes : théâtre de verdure (Agadir), théâtre (Casablanca), parc Mohamed V (El Jadida), Dar Souiri (Essaouira), site de l’association Fès-Saiss (Fès), place municipale (Kenitra), théâtre de plein air de l’Institut (Marrakech), place Lahdim (Meknes), villa des Arts (Rabat), cour de l’Institut (Tanger) , centre culturel (Tétouan).

Afin d’assurer les spectacles, cinq groupes musicaux vont se produire dans une tournée nationale et couvriront dix sept concerts dans les onze villes déjà citées. Cela nécessite la mobilisation pendant la durée du festival de 35 personnes.
Cette année, la programmation aura donc des sonorités rock, électroniques, latines mais aussi africaines et marocaines. On retrouvera sous la présentation que nous avons faites, les trois groupes musicaux qui se produiront à El Jadida :

– 02 juin : Labess
– 03 juin : 47 Soul
– 04 juin : Jadal

En dehors de la programmation nationale, une programmation de deuxième partie a été concoctée par la délégation régionale à la culture, partenaire des « Nuits du ramadan ». Son directeur, Monsieur Arrès, présenta les groupes locaux qui se produiront et notamment l’artiste chanteur Haj Tissa, présent lors de la conférence, et qui nous donna un aperçu de son talent et surtout de sa voix d’une intensité à « couper le souffle »…
Les Nuits du Ramadan connaissent donc un nouveau développement toujours dans cet échange interculturelle, sa raison d’être. Sans aucun doute, ce festival est arrivé à maturité.
http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/05/Damien-et-Ariss.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/05/Damien-et-Ariss.jpg?resize=150%2C150adminsActulaitésPar: Alain Degans    Les médias nationaux et locaux, à l'invitation de l'Institut Français du Maroc, étaient conviés à une conférence de presse ce mardi 30 mai dans les magnifiques locaux de l'hôtel Pullman, tout récemment relookés. Monsieur Jean-Marc Berthon, Directeur des Instituts français du Maroc, se livra à une brève...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires