Par: Alain Degans   degans2
Nous étions impatients de les vivre… Damien Heurtebise nous en avait mis « l’eau à la bouche » et, de fait, comme des enfants, nous fûmes gâtés.
Le public avait largement répondu à l’appel. Pour un novice de ma catégorie, les groupes annoncés ne me laissaient aucun quelconque souvenir et pour cause ; comme me diraient mes petits—enfants : « t’es plus dans le coup, papy ! ».
Pourtant, curieux de nature et poussé par la nécessité –la nécessité d’informer mes lecteurs dont beaucoup sont comme moi, dans un deuxième voire troisième âge– j’avais eu recours au web et découvert que ces « inconnus » venus d’ailleurs étaient en réalité de « grosses pointures » adulées par nos jeunes générations du Maghreb et du Monde… La foule, jeune, qui avait envahi le parc Mohamed V finit par m’en convaincre.
J’avais donc découvert des vidéos à faire partager à mes lecteurs et, en les écoutant, « papy », ma foi, trouvait ces musiques dans l’air du temps, lui révélant des sonorités nouvelles qui lui « parlaient »…

Bon… Concernant l’organisation : maîtrise du « timing » (nécessité de ce mois de ramadan où l’horaire nocturne des musulmans est « short ») ; une magnifique scène et qui, de plus, avait un avantage certain : elle mettait à l’abri du vent frais –ce qui n’avait pas été le cas, l’an passé. Un « chouïa » de reproche (tiens, toi toujours « critique bon enfant », tu te mets à ronchonner?) : l’absence de chaises pour les médias harnachés de leur matériel et soumis à la station debout durant 2 heures…
A part ça… Mon absence lors de la deuxième nuit : à l’heure dite, voulant sortir mon véhicule de son garage, la porte était bloquée par une automobile stationnant devant bien que l’endroit est signalé comme « sortie de garage – ne pas stationner »… Pas moyen de découvrir le coupable ! Pourtant, je m’étais promis de venir applaudir Haj Tissa qui, lors de la conférence de presse du 30 mai, nous avait donné un aperçu de son immense talent et de sa voix si chaleureuse.
Comme promis, on a chanté durant ces trois soirées, « l’exil, la migration et le dialogue interculturel », le métissage des musiques…
Bravo à Damien Heutebise et à son équipe  : je l’ai dit par ailleurs, ce festival des « Nuits du Ramadan » a atteint toute sa maturité.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/06/nuits01.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/06/nuits01.jpg?resize=150%2C150adminsActulaitésPar: Alain Degans    Nous étions impatients de les vivre... Damien Heurtebise nous en avait mis « l'eau à la bouche » et, de fait, comme des enfants, nous fûmes gâtés. Le public avait largement répondu à l'appel. Pour un novice de ma catégorie, les groupes annoncés ne me laissaient aucun quelconque souvenir...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires